Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Nouveau coronavirus apparu en Chine

Le Québec prend les mesures nécessaires

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Sans attendre la position officielle de l'Organisation mondiale de la santé à l'égard de l'éclosion de cas d'infection par le nouveau coronavirus appelé 2019-nCoV, principalement en Chine et dans certains autres pays, les autorités de santé publique du Québec annoncent que les mesures nécessaires sont prises pour protéger la population.

 

Le ministère de la Santé et des Services sociaux tient à rassurer la population et à rappeler que, la situation épidémiologique évoluant rapidement, les mesures nécessaires ont été prises pour diagnostiquer les cas qui pourraient se présenter sur le territoire québécois. Des instructions concernant le triage à l'urgence et la prise en charge des cas ont été distribuées au réseau, de même qu'un avis Info-Santé.

 

De plus, des interventions seront effectuées dans les aéroports canadiens, afin d'inviter les personnes ayant fréquenté les zones sous surveillance et qui présentent des symptômes, soit de la fièvre avec de la toux ou des difficultés respiratoires, à consulter rapidement dans une urgence.

 

Rappelons que peu de cas ont pour l'instant été diagnostiqués hors de Chine, soit en Thaïlande, au Japon, en Corée du Sud, à Taiwan et aux États-Unis. Tous les cas déclarés jusqu'au 21 janvier étaient liés à une visite dans la région où sont apparus les premiers cas et à un contact animal. Selon les analyses actuellement disponibles, la transmission entre personnes est considérée comme possible. Notons que quelques cas ont été rapportés chez des travailleurs de la santé. Le risque global pour les Canadiens demeure faible.

 

Citation :

« Toutes les mesures ont été prises pour détecter l'apparition de cas sur notre territoire et bien protéger la population. Le réseau de la santé et des services sociaux est prêt à faire face à cette situation. De plus, nos gouvernements prennent toutes les précautions nécessaires pour surveiller dans les aéroports l'arrivée de personnes en provenance des régions actuellement concernées par les cas d'infection à ce coronavirus. Nous allons demeurer vigilants et suivre la situation de près. »

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

 

Faits saillants :

Ce nouveau virus est apparenté à celui qui cause le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait sévi dans certains pays, dont le Canada, il y a quelques années.

 

Il est apparu en Chine en décembre dernier, à Wuhan. Les premiers cas se sont déclarés à la suite de la fréquentation d'un marché de fruits de mer et d'animaux. La Chine ayant rapidement alerté la communauté internationale, les États sont en mesure de prendre les mesures préventives adéquates.

-/-/-/-/-/-/-