Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs propose dans un rapport le prolongement de la période de financement de la Fédération québécoise des gestionnaires de zecs par ses constituantes pour une période de trois ans à partir du 1er janvier 2019, selon les mêmes modalités que celles en vigueur en ce moment.

 

Selon lui, la formule de financement de la Fédération par les organismes qu’elle représente est adéquate. «Elle ne présente pas de difficulté significative et elle repose sur des conditions et des modalités qui satisfont généralement la Fédération et les organismes», de l’avis de Luc Blanchette. Cette prolongation nécessitera toutefois une modification réglementaire d’ici le 31 décembre 2018.

 

De plus, le ministre recommande le maintien de l’acte de reconnaissance à l’endroit de la Fédération «afin qu’elle continue d’agir à titre de représentante de tous les organismes à qui est confiée la gestion d’une zec de la catégorie chasse et de pêche».

 

La Fédération québécoise des gestionnaires de zecs «est la personne morale sans but lucratif qui représente l’ensemble des organismes à qui le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs confie, par protocole d’entente, la gestion d’une zone d’exploitation contrôlée de chasse et de pêche».

-30-