Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Transformation du bois

Aide pour le développement de la main d’œuvre

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce des investissements de 2,1 millions de dollars pour le développement des compétences de 244 travailleuses et travailleurs du secteur de la transformation du bois dans toutes les régions du Québec.

 

Ce sont six projets de formation réalisés par Formabois, le comité sectoriel de main-d'œuvre du bois, qui permettront aux participants d'acquérir de nouvelles compétences en matière d'opération d'équipements de production, de classement des bois résineux, de mécanique industrielle et d'instrumentation, d'automatisation et de robotique.

 

Un de ces projets vise aussi le perfectionnement des connaissances et des compétences de superviseurs et de contrôleurs de l'industrie de la transformation du bois. Grâce à ces formations, 103 entreprises pourront bénéficier d'une main-d'œuvre encore plus qualifiée.

 

Formation sur la Côte-Nord
Un de ces projets vise la région de la Côte-Nord. Il consiste à offrir un programme de courte durée privilégiant les stages (180 heures de formation et 720 heures de stage) qui mène à un diplôme d'études professionnelles en opération d'équipements de production.

 

Ainsi, 15 postes d'opérateurs ou d'opératrices de machines dans la transformation du bois seront pourvus au sein de trois entreprises de la Côte-Nord. Le soutien du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale pour ce projet est de 245 603 $.

 

Soutenir l'industrie des produits forestiers
Avec cette annonce, le ministre montre l'importance qu'il accorde à l'industrie forestière et au développement de sa main-d'œuvre. À titre d'exemple, le Ministère a prévu des investissements de près de 9 millions de dollars dans ce secteur depuis le 1er avril 2019.

 

Selon les données de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada, le secteur de la fabrication de produits en bois employait 34 600 personnes au Québec en 2018. Dans l'ensemble du Québec, 961 entreprises sont actives dans le domaine de la fabrication de produits en bois. En 2017, ce secteur d'activité avait généré 2,6 milliards de dollars.

 

Tournée du Québec complétée!
La visite de M. Boulet à Sept-Îles a marqué la fin de sa tournée du Québec. Rappelons qu'il a visité toutes les régions du Québec afin de rencontrer les partenaires du marché du travail. Il leur a présenté sa vision des actions à poser afin de soutenir les entreprises devant conjuguer leurs besoins avec la rareté de la main‑d'œuvre. Il a commencé sa tournée du Québec le 4 février dernier, à Trois-Rivières.

 

Citations :
« Il est important de favoriser le développement des compétences de nos travailleuses et de nos travailleurs afin qu'ils puissent occuper des postes spécialisés que nos entreprises ont de la difficulté à pourvoir en raison de la rareté de la main-d'œuvre. Le soutien que nous apportons aux projets de formation de Formabois le montre. En plus de développer leur employabilité, les participants contribueront au développement de nos entreprises et de notre économie, ce qui bénéficiera à l'ensemble de la société. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

 

« L'industrie québécoise des produits forestiers représente 2,9 % du PIB engendré par l'ensemble des industries productrices de biens et 0,8 % du PIB québécois total. C'est un secteur important de l'économie du Québec et les besoins de main-d'œuvre y sont considérables. Nous sommes heureux de travailler avec nos partenaires pour valoriser les métiers et professions de ce secteur et attirer plus de travailleurs. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

 

Faits saillants :

Les projets de formation sont financés par l'intermédiaire du Programme de renforcement collectif des compétences de la main-d'œuvre et du Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la CPMT. Ces programmes sont financés par le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre (FDRCMO), qui est sous la responsabilité de la Commission des partenaires du marché du travail.

 

Les entreprises qui souhaitent obtenir de l'information peuvent en tout temps joindre un conseiller aux entreprises du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale au bureau de Services Québec ou au centre local d'emploi le plus près.

-/-/-/-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Forêts/Faune/Parcs