Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Pesticides : les Producteurs de grains invitent les élus à la prudence

Paru le | Catégorie: Agriculture, Pêches, Alimentation LAG

(R.I.) À l'occasion de la reprise des travaux parlementaires au cours de laquelle se déroulera le débat sur le rapport de la commission parlementaire sur l'utilisation des pesticides, les Producteurs de grains du Québec (PGQ) souhaitent réitérer la prudence et l'esprit de collaboration avec le milieu avec lesquels ils espèrent que les parlementaires formuleront leurs positions sur cet enjeu.

 

Cet appel est d'autant plus important considérant que le dernier bilan des ventes de pesticides pour usage agricole au Québec témoigne de la grande implication du secteur afin de réduire leur utilisation.

 

« Nous avons eu l'occasion au cours des derniers mois de faire connaître les efforts de notre secteur pour adopter les meilleures pratiques disponibles, notamment en matière de production durable et de protection de l'environnement. Nos efforts s'inscrivent en conformité avec la tendance de fond observée dans tout notre secteur. Nous souhaitons que les positions des parlementaires en lien avec le rapport de la CAPERN soient réalistes, fondées sur des connaissances objectives et compatibles avec un objectif partagé de compétitivité du secteur québécois des grains », déclare M. Christian Overbeek, président des PGQ.

 

Les PGQ tiennent à rappeler quelques-unes de leurs recommandations en lien avec le mandat d'initiative sur les pesticides :

 

Que l'Assemblée nationale reconnaisse mieux les efforts et les résultats des dernières années en matière d'intégration de pratiques de développement durable et de réduction de l'usage de pesticides dans le secteur des grains;

 

Que toutes les interventions gouvernementales à l'endroit du secteur de la production de grains s'inscrivent dans un esprit d'obtention par les producteurs d'une rétribution d'une juste valeur pour leur production et appliquent le plus possible la notion de réciprocité vis-à-vis des producteurs d'ailleurs dans le monde, notamment en reconnaissance des besoins de compétitivité du secteur;

 

Que les distinctions appropriées soient faites entre les rôles et les fonctions de la recherche scientifique indépendante, des compétences scientifiques des agences de régulation reconnues, de l'avis scientifique d'un membre d'un ordre professionnel et de la recherche appliquée réalisée en soutien à la production.

 

Des données récemment publiées par le MELCC ont démontré que les indices de risques pour la santé et l'environnement ont diminué respectivement de 28 % et de 15 % par rapport à la période 2006-2008. Ces résultats encourageants permettent d'atteindre, pour la première année, la cible de réduction de 25 % de l'indicateur pour la santé visée par la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture 2011-2021.

 

Les PGQ tiennent également à réitérer leur appui à la recommandation #3 du rapport de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles (CAPERN), qui se lit ainsi :

 

« Que le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques évalue les moyens devant être mis en place pour dresser un portrait plus fiable de la situation québécoise des pesticides et qu'il le rende disponible »

 

Le mémoire des PGQ déposé à la CAPERN dans le cadre du mandat d'initiative portant sur l'utilisation des pesticides est disponible à l'adresse suivante : http://www.pgq.ca/media/654680/pgq_capern_memoire.pdf 

 

Producteurs de grains du Québec

Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) représentent quelque 9 500 productrices et producteurs présents dans toutes les régions du Québec. Ils produisent et commercialisent des grains de céréales, dont le maïs, le blé, l'orge et l'avoine, ainsi que des oléagineux, tels que le soya et le canola. En plus de nourrir l'ensemble des autres productions, ces aliments contribuent à une saine alimentation humaine ainsi qu'à l'épanouissement de l'économie québécoise. Cultivés sur plus d'un million d'hectares de terre, ils génèrent un chiffre d'affaires annuel de 1,3 milliard de dollars. La production de grains est le 3e secteur agricole québécois. La production et la transformation de grains représentent ensemble plus de 20 000 emplois au Québec.

 

SOURCE Producteurs de grains du Québec

-/-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Agriculture, Pêches, Alimentation LAG