Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Spéculateurs immobiliers

Une taxe est inutile, juge Eric Girard

Paru le | Catégorie: Finances & Économie

(LCP) Le ministre des Finances juge inutile pour l’instant de permettre aux villes d’imposer une taxe spéciale sur les logements non occupés afin de dissuader l’achat spéculatif.

 

« J'en ai discuté avec les excellents économistes du ministère des Finances, et à ce stade-ci, nous n'avons pas d'informations qui nous indiquent que nous devons intervenir maintenant », explique Eric Girard.

 

« Nous avons un marché en équilibre, qui va bien et nous ne voulons surtout pas intervenir et causer une chute du marché alors que le marché est en équilibre, et que nous suivons la situation », dit-il.

 

« Au Québec, les acheteurs étrangers représentent 1 % des acheteurs. À Montréal, nous avons 94 % d'acheteurs domestiques, 3 % d'acheteurs des autres provinces et 3 % d'acheteurs étrangers. C'est une proportion nettement inférieure à ce qui s'est passé notamment dans la ville de Vancouver et de Toronto », fait remarquer le ministre.

 

Le « tsunami » arrive

De l’avis de l’ex-ministre libéral des Finances, Carlos Leitão, « récolter des données, c'est très bien », mais le gouvernement doit agir au plus vite. « C'est maintenant qu'on commence à remarquer une distorsion dans le marché. Il ne faut pas donc attendre jusqu'à ce que le tsunami nous arrive pour agir, ce sera trop tard. »

 

Le député veut éviter un gonflement des prix qui priverait des jeunes d’un accès à la propriété. « C'est ce qui va nous arriver. C'est arrivé à Toronto et à Vancouver, ça va nous arriver. C'est maintenant le temps d'agir », insiste-t-il.

 

« D'ailleurs, je veux attirer votre attention sur un reportage d'un journal de Vancouver, The Vancouver Sun, où ils disent justement : «Now is a time to invest in Montréal real estate.» Donc, le tsunami arrive. »

-30-

Autres articles du lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019

lundi 10 juin 2019