Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (avec LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Sur la main- d'œuvre dans les RI

Paru le | Catégorie: Santé & Services sociaux LAG

(C.C.) Plus de 2 500 postes sont à pourvoir dans les ressources intermédiaires d'hébergement (RI) du Québec - notamment des préposé(e)s aux bénéficiaires (PAB), mais également des techniciens en éducation spécialisés, des travailleurs sociaux et d'autres types d'employés - selon une récente enquête sur la pénurie de main-d'œuvre menée auprès des gestionnaires de RI.

 

L'Association des ressources intermédiaires d'hébergement du Québec (ARIHQ) a dévoilé les résultats de cette enquête exhaustive, à laquelle ont participé plus du tiers (35%) de tous les gestionnaires de RI au Québec. La conclusion est sans appel: les RI sont touchées par une pénurie de main-d'œuvre sans précédent, laquelle pourrait avoir un impact à très court terme sur les services offerts aux quelque 14 000 résidents du réseau.

 

  • Pas moins de 83% des gestionnaires de RI affirment être victimes de la pénurie actuelle.
  • À l'échelle du Québec, le manque à gagner d'employés dans les RI est estimé à environ 2 514 postes.
  • En moyenne, les gestionnaires estiment que 2,68 embauches par RI - notamment des PAB - seraient nécessaires pour combler leurs besoins en personnel.
  • La pression que la pénurie exerce sur la prestation des soins est particulièrement importante dans les régions de Laval, du Bas-Saint-Laurent, de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Capitale-Nationale et du Nord-du-Québec; dans les RI offrant des services aux personnes vivant avec un handicap physique, une déficience intellectuelle ou une problématique de toxicomanie; et dans les RI accueillant 15 résidents et moins.
  • À l'échelle du réseau des RI, un poste serait à pourvoir pour chaque tranche d'environ 6 résidents.

 

« Avec des chiffres d'un tel ordre, les services pourraient être affectés », souligne le chercheur Charles Tessier, Ph. D., qui a compilé les données de l'enquête commandée par l'ARIHQ.

 

« Déjà, les RI redoublent d'imagination aux quatre coins du Québec afin de trouver des solutions à la pénurie. Or, des solutions plus globales s'imposent. La situation est alarmante et si rien n'est fait, la crise s'accentuera avec le vieillissement de la population. Il s'agit d'un véritable enjeu de société auquel nous devons trouver des réponses collectivement », mentionne le président du conseil d'administration de l'ARIHQ, Michel Clair.

 

Pistes de solution
L'ARIHQ en appelle à une vaste réflexion sociétale sur le métier de préposé(e)s aux bénéficiaires. Le déploiement d'une campagne nationale de valorisation de leur rôle apparaît plus que jamais nécessaire, tout comme l'amélioration des conditions de travail de celles et ceux qui choisissent d'œuvrer en RI.

 

« De plus en plus de préposé(e)s se tournent vers d'autres emplois ou font le choix d'aller travailler en CHSLD, où ils reçoivent un salaire pouvant atteindre 10 $ de plus de l'heure pour un travail équivalent, voire moins exigeant. Il faut absolument valoriser davantage les gens qui prennent soin des plus vulnérables », mentionne la directrice générale de l'ARIHQ, Johanne Pratte.

 

Pour contrer la pénurie, l'ARIHQ a déjà mis sur pied le programme F3, qui vise à déployer une offre de formation complète pour ses employés dans toutes les régions. Elle souhaite maintenant travailler sur d'autres avenues, en collaboration avec le gouvernement :

  • Faciliter la formation et l'insertion en emploi des personnes exclues du marché du travail (immigrants, réfugiés, décrocheurs, etc.)
  • Développer une plateforme faisant la promotion du réseau des RI et répertoriant toutes les ressources et les emplois disponibles.
  • Faciliter et structurer l'embauche de travailleurs étrangers temporaires, à l'image des employés saisonniers dans le milieu de l'agriculture.
  • Intégrer des innovations technologiques dans les RI afin que les préposés puissent se concentrer uniquement sur les soins aux résidents.

 

Méthodologie
L'enquête a été menée en décembre 2018 auprès des 681 gestionnaires membres de l'ARIHQ. Un sondage leur demandait de quantifier le nombre d'embauches nécessaires au sein de leurs ressources au cours des six prochains mois. En éliminant les données aberrantes, 243 questionnaires valides ont été récoltés. Les résultats ont été pondérés en fonction du nombre de répondants par région, par taille de RI et par type de résidents, afin d'assurer la fiabilité et la représentativité des résultats.

 

À propos de l'ARIHQ
Le réseau des ressources intermédiaires d'hébergement (RI) compte près de 1000 membres qui hébergent plus de 14 000 personnes vulnérables - des aînés en perte d'autonomie, des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, un handicap physique, une problématique de santé mentale ou de toxicomanie - dans toutes les régions du Québec. Ces RI embauchent plus de 10 000 employés, dont près de 80 % sont des femmes. L'ARIHQ est reconnue officiellement par le ministère de la Santé et des Services sociaux pour représenter toutes les ressources intermédiaires d'hébergement du Québec.

-/-/-/-/-/-

Autres articles du mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019

mardi 05 mars 2019