Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message au gouvernement

Secteur public : la FTQ fait part de ses revendications

Paru le | Catégorie: Gouvernement & Fonction publique

(R.I) À l'aube des prochaines négociations dans les secteurs public et parapublic, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ses syndicats affiliés dans le secteur public, SCFP, SQEES-298, SEPB et UES 800, poursuivent leur tournée de consultations des travailleuses et travailleurs dans le but d'élaborer le cahier de revendications pour la négociation qui doit s'amorcer cet automne.

 

« Pour la FTQ et ses syndicats du secteur public, il est essentiel que le gouvernement comprenne qu'un sérieux coup de barre doit être donné dans le but d'améliorer non seulement la rémunération, ce qui inclut un rattrapage salarial, mais aussi, et c'est très important, les conditions d'exercice d'emplois. Le manque de personnel et la surcharge de travail nous conduisent droit dans le mur. Que ce soit en santé ou en éducation, l'urgence d'agir n'est plus à démontrer. Le personnel du secteur public est à bout de souffle », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

 

« L'attraction et la rétention de la main-d'œuvre feront également partie des enjeux de cette négociation. Le gouvernement a la marge de manœuvre pour redresser la situation et ainsi améliorer la qualité des services offerts à la population. Au cours des prochaines semaines, les travailleuses et travailleurs seront appelés à faire connaitre leurs priorités et à se mobiliser dans le but d'accorder un mandat fort à leur organisation syndicale afin de faire savoir au gouvernement qu'ils en ont assez », conclut le président de la FTQ.

 

Statistiques pour déboulonner quelques mythes et mieux comprendre les enjeux de cette négociation :

  • Moyenne salariale des employés du secteur public (FTQ) : 35 572,32 $;
  • Moyenne salariale des employés occasionnels et temporaires (FTQ) du secteur public (autres que réguliers) : 32 434,25 $;
  • Retard salarial du secteur public (FTQ) : 6,6 %;
  • Pourcentage de femmes que nous représentons (FTQ) : 73,7 %;
  • Pourcentage de travailleurs et travailleuses qui n'ont pas de permanence ou poste à temps complet (FTQ) : 43,5 %.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

-/-/-/-/-/-

Au début d’un article (R.I.) et à la fin de l’article -/-/-/-/-/-/-/- indiquent un texte/article que nous avons repris intégralement.

Autres articles du lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019

lundi 27 mai 2019