Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message AU gouvernement

Mesures d'aides pour soutenir nos PME de nos régions du Québec

Paru le | Catégorie: Développement écononomique

(R.I.) La fermeture de plusieurs petites et moyennes entreprises en raison de la crise sanitaire qui touche le Québec a plongé plusieurs travailleurs et entrepreneurs dans l'incertitude. L'opposition officielle travaille en collaboration avec le gouvernement afin de trouver rapidement des mesures économiques flexibles et adaptées à la réalité québécoise pour soutenir les PME de l'ensemble des régions du Québec.

 

*Fournir une aide financière de 2000$ aux toutes petites entreprises qui bénéficient de déduction pour petite entreprise.

 

*Diminuer le seuil admissible à l'aide gouvernementale pour les entreprises de 50 000$ à 10 000$.

 

*Augmenter et devancer l'aide supplémentaire aux citoyens avec le crédit d'impôt pour solidarité pour donner accès rapidement à des liquidités.

 

« Notre intention est d'être constructifs et de proposer au gouvernement des solutions applicables en peu de temps et qui permettent de répondre aux besoins des familles. Il faut rapidement réussir à réduire l'angoisse financière dans laquelle sont plongés plusieurs Québécois. Nous continuerons de collaborer avec le ministre de l'Économie pour l'élaboration d'un plan d'urgence pour aider nos PME de l'ensemble des régions du Québec à passer à travers cette crise. »

 

Dominique Anglade, porte-parole libéral en matière d'économie

 

« Des milliers de Québécois sont actuellement dans une incertitude financière. Ils se demandent comment ils parviendront à payer leurs comptes au cours des prochaines semaines. Pour leur offrir rapidement un soutien financier, la meilleure façon est d'utiliser des mécanismes qui existent déjà. Revenu Québec peut ainsi identifier en peu de temps les bénéficiaires potentiels et leur acheminer une aide. C'est une formule rapide pour répondre à l'urgence. »

 

Carlos J. Leitâo, porte-parole libéral en matière de finances.

 

« C'est un moment d'angoisse et d'incertitude pour nos entreprises. Non seulement aujourd'hui, mais également pour leur futur. Nous avons eu plusieurs échanges avec le ministre Fitzgibbon pour discuter de cette détresse. Plusieurs solutions ont été évoquées et les discussions se poursuivent. Nous espérons toutefois qu'au cours des prochains jours des mesures adaptées seront annoncées pour réduire la pression sur nos entreprises et nos travailleurs ».

 

Monsef Derraji, porte-parole libéral en matière de PME et d'Innovation

-/-/-/-/-/-

Autres articles du vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020