Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Le secteur de la microbiologie

Les microbiologistes veulent un ordre professionnel

Paru le | Catégorie: Justice

L’absence d’encadrement dans le secteur de la microbiologie profite aux entrepreneurs en construction peu scrupuleux qui soutirent frauduleusement des milliers $ à leurs clients avec de faux diagnostics de moisissures et de champignons, dénonce l’Association des microbiologistes.

 

Pour enrayer ce type fraude, et «plusieurs autres situations critiques», elle demande à la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, de suivre de près les travaux de l’Office des professions visant à statuer sur les modalités d’un encadrement des microbiologistes par un ordre professionnel.

 

L’absence de règles «permet à des individus mal intentionnés de susciter l’inquiétude chez des propriétaires et profiter de leur méconnaissance pour les tromper, et ce, sans même contrevenir à aucun code déontologique et sans risque de sanction professionnelle», déplore son président, Patrick D. Paquette.

 

Dans ce contexte, plaide l’AMQ, «la nécessité d’encadrer la profession pour qu’elle jouisse des mécanismes de surveillance des pratiques professionnelles et pour qu’elle puisse établir les normes essentielles à la confiance et la protection du public se révèle nécessaire». L’association représente plus de 435 microbiologistes agréés.

-30-

Autres articles du mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016

mardi 25 octobre 2016