Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Gestion de l'offre

Le système serait considérablement à risque

Paru le | Catégorie: Agriculture, Pêches, Alimentation LAG

Au tour du Conseil des industriels des laitiers du Québec de se dire «très déçu» des résultats de l'Accord États-Unis-Mexique-Canada. Le gouvernement fédéral a beau affirmer qu'il a «sauvé» le système de gestion de l'offre, mais, dans les faits, il le met considérablement à risque, ainsi que toute l'industrie qui en dépend.

 

Cet Accord remet en question l'immense travail accompli par l'industrie pour moderniser le système laitier canadien et réduit également la taille de l'industrie laitière en concédant, encore une fois, une partie du marché canadien de produits laitiers aux entreprises américaines. «Il va jusqu'à mettre à risque le fonctionnement même du système de gestion de l'offre par l'élimination de la classe 7 et l'imposition de plafond à l'exportation de certains produits.»

 

De plus, «le plafonnement des exportations canadiennes et l'élimination de la classe 7 auront des conséquences significatives sur les projets d'investissements de l'industrie laitière, particulièrement dans la fabrication d'ingrédients laitiers. Ils affaiblissent également le rendement de ceux qui ont été réalisés au cours des dernières années.

-30-

Autres articles du vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018

vendredi 05 octobre 2018