Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Les députés et la COVID-19

Dominique Anglade sur le sens d’être une élue en temps de crise

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

(LCP) « C’est dans une période comme celle-là que le rôle du député prend tout son sens », laisse tomber l’élue Dominique Anglade du Parti libéral en conversation avec Le Courrier parlementaire© en cette période où tout le Québec mobilise ses ressources humaines et matérielles contre la COVID-19.

 

« Ça prend tout son sens à l’extrême, évidemment. On est toujours députés et il y a toujours des cas de comté. Il y a toujours des gens qui viennent nous voir pour des enjeux. Ça fait toujours partie de notre rôle. Mais là, ça fait encore plus partie de notre rôle parce que c’est toute la société qui est affectée. C’est pas une personne dans un comté. C’est toute la société, tout ton comté tous tes commettants. Ton rôle est d’autant plus accru », dit avec passion celle qui participe aussi à une table des élus des différents paliers gouvernementaux pour mieux servir ses commettants.

 

Comme ses collègues, elle pratique le télétravail. Elle compte aussi sur son équipe pour secourir ses commettants. Afin de respecter les règles du Directeur national de la santé publique, il n’y a qu’une personne à la fois qui travaille au bureau de circonscription. Ce bureau est mené par un directeur. Il est assisté d’une adjointe et d’un attaché politique. Au milieu de la tempête, elle nous parle de ce qu’elle vit.

 

Les élus sont aussi des êtres humains qui doivent penser à leurs proches. « Un député c’est aussi parfois un parent et c’est aussi de conjuguer tout ça avec le fait que les enfants sont à la maison, sont pas à l’école. Donc, il faut trouver des structures pour les faire étudier. Il faut faire en sorte que pour eux aussi ça fonctionne », fait remarquer la députée de Saint-Henri-Sainte-Anne.

-30-

Autres articles du mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020

mercredi 25 mars 2020