Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Les élus et la gestion de crise

Discipline; garde des enfants; La Bolduc; revenu d’urgence

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

(LCP) Même si l’Assemblée nationale est en pause en raison de la menace du coronavirus, les élus continuent leur travail sur le terrain et commentent la situation en temps réel sur les réseaux sociaux. Voici quelques déclarations que nous avons recueillies :

 

Le premier ministre, François Legault :

« Avec la discipline dont les Québécois font preuve, on est en train de faire une vraie différence. La partie est loin d'être gagnée, mais si on continue comme ça, ça va bien aller! »

 

Sonia LeBel, ministre de la Justice :

« Parents, vous avez de nombreuses questions concernant les échanges de garde d’enfants alors que nous sommes tous appelés à respecter scrupuleusement les consignes de la santé publique? Le Dr. Horacio Arruda a un message pour vous. »

 

L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin :

« Mes amis, je vous assure

Que le temps est bien dur

Il faut pas s' décourager

Ça va bien vite commencer (...)

Ça va v'nir puis ça va v'nir mais décourageons-nous pas...

Version de Debbie Lynch-White dans le film La Bolduc. »

 

Le député Gaétan Barrette du PLQ et ex-ministre de la Santé :

« Pour comprendre l'enjeu des soins intensifs voici:

1) on teste à tous les jours

2) on a plus de positifs à chaque jour

3) un patient COVID-19 reste en moyenne 12 jours aux soins intensifs

4) vous comprenez donc l'effet de goulot, de barrage, qui survient alors. »

 

Marwah Rizqy, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation et d’enseignement supérieur :

« Bravo et merci à l’Université Laval pour ce fonds d’urgence pour les étudiants aux prises avec une situation financière difficile. Une aide pouvant aller jusqu’à 1 500 $. »

 

Le député libéral Monsef Derraji :

« Prenons soin de nos professionnels de la santé. Je tiens à rappeler qu’en Espagne, qu'environ 14% des près de 40 000 infections concernaient des agents de santé. »

 

Le leader parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois :

« L'aide fédérale est encore trop floue et, surtout, elle arrivera en retard. Nous proposons au gouvernement Legault de mettre en place une mesure exceptionnelle en attendant : le revenu universel d'urgence. »

 

Le député solidaire de Rosemont, Vincent Marissal :

« Courses aujourd’hui sur Masson, dans des commerces d’alimentation. Pas de gants pour les employés, pas de désinfectant, pas de plexiglass, business as usual. Inacceptable. Services essentiels = protection pour les employés. J’en ai parlé ce soir à Pierre Fitzgibbon. »

 

Sylvain Roy, député péquiste de Bonaventure :

« Covid-19: Le Nouveau-Brunswick doit permettre la circulation des personnes, des biens et des marchandises jugés essentiels pour passer au travers de la crise que nous vivons actuellement. »

-30-

Autres articles du vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020

vendredi 27 mars 2020