(LCP) L’idée du Directeur général des élections de créer une vitrine d’information qui renseignerait les électeurs sur les personnes candidates, incluant leur programme électoral, « en toute neutralité et impartialité », suscite des inquiétudes parmi les élus de la Commission des institutions.

 

« Si c’est moi qui l’écris, je trouve que c’est une bonne idée. Mais le contraire j’aime moins, si vous me faites parler par quelqu’un d’autre », a soulevé l’adjoint parlementaire de la ministre de la Culture, le député caquiste Louis Lemieux.

 

« Non! Non, non! L’écriture, le texte, appartient à chacun des candidats et candidates, avec certaines règles de civilité », a répliqué le DGE, Pierre Reid, de passage en commission parlementaire.

 

« C’est une autre source d’information pour répondre à une clientèle qui est quand même importante, de jeunes électeurs », plaide-t-il. « Aux dernières élections, il faut se rappeler que les 18-39 ans représentaient, et pour la première fois, le tiers de l’électorat, ça veut dire qu’ils étaient aussi nombreux que les baby-boomers ». Dans ce contexte, « la plateforme pourrait être utile », croit le DGE.

-30-