(LCP) Les députés ont pris la décision d'ajourner les travaux pour cinq semaines incluant une semaine de travail en circonscription qui était déjà prévue au calendrier, c'est-à-dire du 10 au 20 avril. Mais qu'en est-il vraiment de la date prévue pour le retour des élus à l'Assemblée nationale?

 

« Nous reprendrons nos travaux le 21 avril. Par contre, nous avons prévu dans la disposition une mécanique qui fait en sorte que sur l'avis des quatre leaders conjointement, nous pourrions aviser le président de l'Assemblée nationale de suspendre pour une période plus longue que le 21 avril, l'Assemblée nationale. À ce stade-ci, on n'en est pas là », a précisé le leader du gouvernement.

 

Simon Jolin-Barrette était entouré lors de cette déclaration des trois autres leaders parlementaires : Marc Tanguay du Parti libéral, Gabriel Nadeau-Dubois de Québec solidaire et Martin Ouellet du Parti québécois.

 

« On a décidé de prendre quelques semaines justement pour s'assurer de donner l'exemple, que les gens travaillent de la maison, que les députés aussi soient disponibles sur le terrain dans leur comté, dans leur circonscription, pour gérer cette crise, notamment être en relation avec leurs concitoyens. Alors, ce qui est prévu maintenant, c'est de revenir le 21 avril », précise M. Jolin-Barrette.

-30-