Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Connexion

Entrez vos informations pour vous connecter.

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

LCP / LAG Le vendredi 21 février 2020

Fenêtre sur l’Université du Québec

Évolution des forêts; l’Outaouais; recherche nordique

(LAG-UQ) L'aménagement du territoire peut jouer un rôle important afin de préserver la qualité de l'eau souterraine des aquifères granulaires à nappe libre, qui sont une source majeure d'eau potable en région. C'est ce qu'a confirmé la doctorante en sciences de l'environnement, Nathalie Rey, lors de la soutenance de sa thèse qui avait lieu le 17 décembre au campus de Rouyn-Noranda de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

 

L’UQAR a signé il y a quelque temps une entente de partenariat avec la Station Uapishka et l’Institut nordique du Québec (INQ) permettant aux chercheuses et aux chercheurs de l’Université d’avoir accès aux infrastructures de la station de recherche, la seule en activité sur la Côte-Nord. « Créée par le Conseil des Innus de Pessamit et la Réserve mondiale de la biosphère Manicouagan-Uapishka (RMBMU), la Station Uapishka est basée au pied des monts Groulx (Uapishka), au bord du réservoir Manicouagan.

 

« La Station Uapishka est située à un endroit stratégique pour réaliser des recherches sur des enjeux clés pour le Québec. Depuis quelques années, le Nord se développe à vitesse grand V. La recherche scientifique est essentielle pour éclairer les décideurs afin que ce développement soit réalisé dans une perspective durable et en concertation avec les différentes communautés qui y vivent », indique le vice-recteur à la formation et à la recherche, François Deschênes. »

 

Du côté de l’UQO, son Observatoire du développement de l’Outaouais (ODO) offre maintenant une version mise à jour et bonifiée du Portrait des communautés de l’Outaouais. Pour cette nouvelle mouture, l’ODO a travaillé en collaboration avec 17 partenaires de la région, et les résultats sont maintenant disponibles : 109 fascicules et tableaux de bord qui apportent une connaissance plus approfondie des réalités vécues à l’échelle des communautés. Nouveauté intéressante pour apprécier les tendances liées aux différents indicateurs, cette version intègre l’évolution de la situation sur 10 ans.

 

Le magazine Québec Science a choisi les travaux de l’équipe du professeur Dominique Arseneault sur l’évolution de la forêt québécoise comme une des dix découvertes de l’année 2019. « Les informations contenues dans les carnets de notes ont permis de reconstituer la forêt préindustrielle du Québec. « À la tête du Laboratoire d’écologie historique et de dendrochronologie de l’UQAR, le professeur Arseneault a passé à la loupe, avec ses collègues, les centaines de carnets de notes rédigés par des arpenteurs au courant des années 1780 à 1940. Un travail colossal qui a été réalisé de 2005 à 2019. » Cette rubrique est une collaboration LCP-LAG et le réseau de l’Université du Québec)

-30-

Caisse de dépôt et Régime de rentes

Une bonne année 2019

(LAG) La Caisse de dépôt a annoncé un rendement pondéré de 10,4 % en date du 31 décembre dernier. En argent, cela représente 31,1 milliards de dollars « de résultats de placement ». L’actif de la CDPQ s’élève maintenant à 340,1 milliards $, une hausse de plus de 114 milliards $ en cinq ans.

 

Le nouveau grand patron de la Caisse, Charles Emond, s’attend cependant à ce que les prochaines années soient plus « exigeantes ». Cependant, a-t-il ajouté, le portefeuille du bas de laine des Québécois est « construit pour procurer plus de stabilité à long terme et être moins vulnérable aux mouvements de marché prononcés. »

 

Régimes de rentes

Les rendements des fonds du Régime de rentes du Québec ont obtenu des rendements de 10,8 % pour le régime de base et de 11 % pour le régime complémentaire l’an dernier qui en était à sa première année d’existence.

 

« Administré par Retraite Québec, le Régime de rentes du Québec a un horizon de placement à très long terme. Depuis sa création en 1966, le régime de base du RRQ a connu un taux de rendement moyen de 8,8 %, ce qui est semblable à celui de l'ensemble des caisses de retraite canadiennes. »

-30-