Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Connexion

Entrez vos informations pour vous connecter.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Alertes décrets

Le mercredi 12 décembre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y a 19 items dans...Le mercredi 5 décembre 2018 Partie 2 -- Lois et règlements (Il y a 35 items dans...Le mercredi 28 novembre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y a 29 items dans...Le mercredi 21 novembre 2018 Partie 2 -- Lois et règlements (Il y a 15 documents...Le mercredi 14 novembre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y a 18 items dans...Le mercredi 7 novembre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y a seulement...Le mercredi 31 octobre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y a 51 items dans...Le mercredi 24 octobre 2018 Partie 2 – Lois et règlements (Il y 4 items dans...

LCP / LAG Le vendredi 14 décembre 2018

En rafale

Des ministres à Montréal et Saint-Pacôme

(LCP) Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, livrera ce matin une allocution pour annoncer la création d'un parcours sciences humaines - baccalauréat en éducation entre le Collège de Bois-de-Boulogne et l'Université de Montréal.

 

Pendant ce temps, sa collègue, la ministre déléguée aux Transports et responsable de la Métropole, Chantale Rouleau, fera une annonce conjointe avec la Ville de Montréal pour revitaliser l’Est.

 

Pour sa part, la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, sera à Saint-Pacôme pour une aide financière à Inno-3B pour un projet d’agriculture.

-30-

La répartition des coûts de la SQ

Québec contribue pour 33,1 millions $

(LAG) Le gouvernement Legault vient à la rescousse des municipalités desservies par la Sûreté du Québec en défrayant une partie de la facture de la hausse de rémunération qui a été accordée l'an dernier aux employés de ce corps de police.

 

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation annonce donc « une contribution de 33,1 millions $ pour 2019, ce qui permettra de réduire de façon substantielle la facture des municipalités ».

 

Les municipalités desservies par la SQ « ont vu les coûts de leurs services policiers augmenter de façon considérable à la suite de la signature de nouveaux contrats de travail en 2017. Cette entente, je le rappelle, prévoyait notamment des hausses salariales rétroactives pour les policiers », convient Andrée Laforest.

 

« Certains se seraient retrouvés avec une facture qui aurait grimpé de 10 %, 20 % même 30 % dans certains cas. Mais, avec l'aide ponctuelle, l'aide financière ponctuelle qu'on annonce aujourd'hui, les municipalités vont assumer une hausse qui ne pourra excéder 3,13 %, seulement pour toutes les municipalités desservies par la Sûreté du Québec. Donc, 83 % des municipalités qui sont desservies vont assumer une hausse qui sera de moins de 10 000 $ », explique à son tour la ministre de la Sécurité publique.

 

« Comme l'a mentionné notre premier ministre en campagne électorale, on va travailler, nous, avec l'objectif de tendre vers un partage des coûts à 50-50 entre le gouvernement et les municipalités », ajoute Geneviève Guilbault qui est aussi vice-première ministre.

 

Le monde municipal pousse un soupir de soulagement, mais uniquement pour l'année qui vient. « Il y a plusieurs de nos membres qui s'inquiétaient, Madame la ministre le mentionnait, d'augmentations qui auraient pu aller jusqu'à 30 % dans certains cas. C'était important pour nous d'en venir à une entente avec le gouvernement du Québec pour plafonner cette hausse pour 2019 », estime le président de l'Union des municipalités. « Le montant de la Sûreté du Québec, dans certains cas, ça peut représenter jusqu'à 20 % du budget municipal », illustre Alexandre Cusson.

 

« Si le gouvernement n'était pas intervenu, la facture totale aurait passé à 356 millions $. La hausse moyenne pour les municipalités, on parlait de plus de 13 %. L'intervention de 33 millions $ annoncée aujourd'hui par les ministres ramène cette facture à 323 millions $. On plafonne. Le maximum qu'on va voir pour nos municipalités d'augmentation, c'est 3,13 %. Pour le Québec des régions, c'est beaucoup d'argent. Ça représente en moyenne, pour les municipalités, 13 % de leurs budgets », soutient le président de la Fédération québécoise des municipalités, Jacques Demers.

-30-