Visitez

LCP

Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

L'Actualité gouvernementale Le lundi 05 décembre 2016

Dans les médias

Oui à deux pipelines ; réussite éducative ; le Sénat

La plupart des maires des régions touchées par le projet d’Énergie Est font mieux de ne pas oublier que leurs collègues de la Côte-Ouest étaient aussi fermement opposés au projet du pipeline Trans Mountain, pourtant, la semaine dernière Ottawa lui a donné le feu vert, commentait Jean-Robert Sansfaçon du Devoir. «Il faut s’attendre à ce que TransCanada maintienne la pression sur le gouvernement fédéral en faveur d’Énergie Est» sauf peut-être si l’administration Trump donne le feu vert au projet Keystone XL. Et le Nouveau-Brunswick tient à Énergie Est.

 

Cette semaine, les premiers ministres seront réunis avec Justin Trudeau pour discuter de l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre le réchauffement climatique et l’éditorialiste se demande si le chef du gouvernement canadien ne sortira pas «un joker de sa poche, celui de la hausse des transferts en santé» pour les convaincre d’adopter sa vision qui veut que le Canada demeure un grand producteur de pétrole et un chef de file dans la lutte au réchauffement.

 

Réussite éducation

La politique de la réussite éducative doit être dans l’intérêt des jeunes et ne pas devenir une «politique de réussite électorale», met en garde Brigitte Breton du journal Le Soleil. Trop souvent dans les années passées les ministres de l’Éducation ont administré avec des vues électoralistes, à court terme, croit-elle, «répondant à la nouvelle du jour ou à la mode du moment.» Elle se demande si Sébastien Proulx va arriver avec une vraie politique «qui répondra aux besoins à court, moyen et long terme» plutôt que de distribuer des millions $ à droite et à gauche pour des mesures qui visent plus à être populaires auprès des parents et apporter au gouvernement une «rentabilité politique». Le ministère de l’Éducation doit appuyer ses actions sur  la «recherche , sur des données et des pratiques éprouvées.»

 

La place du Sénat

En tant que non-élus, les sénateurs n’ont pas la légitimité de renverser le choix du gouvernement Trudeau qui a décidé de baisser les impôts de la classe moyenne et d’augmenter ce que paie la tranche de contribuables qui déclarent 200 000 $ et plus par année ! C’est la sortie faite dans un éditorial de La Presse (Paul Journet) contre les sénateurs conservateurs qui tentent de modifier un projet de loi qui découle du dernier budget pour que la baisse d’impôt touche les gens à revenus modestes plus que la classe moyenne et aussi, selon lui, pour faire des points politiques. Même si les sénateurs ont raison que les gens dont le revenu est de moins de 45 000 $ devraient avoir une baisse d’impôt, essayer de modifier la volonté du gouvernement qui a été élu en faisant une promesse qu’il tient maintenant, leur offensive «est indéfendable».

-30-