Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Travail des enfants

Vivre son enfance : un droit

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

« Le Canada se fait le champion pour défendre les droits des enfants et des jeunes au pays et partout dans le monde. En cette Journée mondiale contre le travail des enfants (hier), nous nous joignons aux gens de partout dans le monde pour affirmer que toutes les filles et tous les garçons ont le droit de vivre une enfance en santé et en sécurité, une enfance qui leur permet d’avoir accès à une éducation sûre, de qualité, inclusive et équitable qui leur préparera un avenir profondément satisfaisant.

 

Le Canada tente de faire en sorte que toutes les filles et que tous les garçons, même celles et ceux qui vivent des situations de catastrophe naturelle ou de conflit armé, puissent vivre sans connaître la violence, l’exploitation et les mauvais traitements. Les efforts déployés par le Canada appuient le Programme de développement durable à l’horizon 2030, y compris la promotion d’une croissance économique soutenue et inclusive et d’un travail décent pour toutes et pour tous, de même que la fin du travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025.

 

En ce mois de juin, nous célébrons le premier anniversaire de la ratification intégrale par le Canada des huit conventions de base de l’Organisation internationale du Travail qui sont considérées essentielles pour assurer le respect des droits fondamentaux de la personne en milieu de travail.

 

Deux de ces conventions soulignent l’engagement du Canada à éradiquer le travail des enfants, ce qui consiste à éliminer les pires formes de travail des enfants sans s’éloigner de l’objectif à long terme d’abolir entièrement le travail des enfants, ainsi qu’à fixer un âge minimal où les enfants peuvent légalement avoir un emploi ou exercer d’autres formes de travail.

 

Le Canada s’attend également à ce que les entreprises canadiennes qui travaillent dans le monde entier adoptent des pratiques commerciales responsables qui respectent les droits de l’enfant et qui préviennent, atténuent et abolissent le travail des enfants.

 

Nous nous attendons à ce que toutes les entreprises canadiennes respectent les normes de conduite responsable des affaires reconnues à l’échelle internationale qui portent sur le travail des enfants. Le Canada s’est engagé à assurer une conduite responsable des affaires et à respecter les droits des travailleurs, y compris les droits des enfants, au pays comme à l’étranger.

 

Nous avons réalisé beaucoup de progrès, mais notre travail est loin d’être terminé. Dans le monde, 152 millions d’enfants font l’objet d’une exploitation liée au travail et près de la moitié d’entre eux travaillent dans des conditions dangereuses. Les jeunes d’aujourd’hui sont toutefois aussi de puissants agents de changement positif qui peuvent assurer un monde meilleur pour toutes et pour tous.

 

Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous assurer que les filles et les garçons sont protégés, éduqués et habilités de façon à être en mesure de se réaliser pleinement. C’est ainsi que, tous ensemble, nous mettrons fin à la pauvreté intergénérationnelle et que nous favoriserons la paix, la prospérité et le développement durable dans le monde entier.

 

Soyez assuré que le Canada poursuivra ses efforts pour mettre fin au travail des enfants et pour améliorer les conditions de vie de ces 152 millions d’enfants. » Déclaration de l’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international, et l’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie.

-/-/-/-/-