Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

L’UPAC

Une première au Canada

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

«L'adoption de la Loi visant à accroître la compétence et l'indépendance du Commissaire à la lutte contre la corruption et du Bureau des enquêtes indépendantes ainsi que le pouvoir du Directeur des poursuites criminelles et pénales d'accorder certains avantages à des témoins collaborateurs est un ajout important pour la lutte contre la corruption au Québec. En effet, cette loi permet d'accroître la compétence et l'indépendance du Commissaire à la lutte contre la corruption.

 

Entre autres, la loi précise l'acte répréhensible. Celui-ci touche dorénavant la corruption, le trafic d'influence et l'abus de confiance dans tout le secteur public. Elle accorde au commissaire à la lutte contre la corruption une indépendance accrue, notamment au niveau de la gestion de ses effectifs policiers, tout en lui octroyant un accès direct aux bases de données policières. Les modifications législatives issues du projet de loi 107 étaient nécessaires pour améliorer la compétence du Commissaire et contribuer positivement à la réalisation de la mission de l'UPAC.

 

« Le mandat de l'UPAC n'est pas changé. Notre mission demeure la prévention de la corruption et la répression des infractions aux lois sur l'ensemble du territoire du Québec. Cependant, la loi nous permet maintenant de mener des enquêtes sur la corruption qui vont au-delà des contrats publics puisque notre champ d'intervention vise dorénavant tout le secteur public », a précisé le commissaire à la lutte contre la corruption.

 

De plus, le comité de surveillance donnera la garantie aux Québécois que les pratiques de gouvernance et la gestion administrative du Commissaire à la lutte contre la corruption sont irréprochables.

 

Il s'agit du premier corps de police spécialisé en matière de lutte contre la corruption au Québec et au Canada. La mise en œuvre des modifications qu'apporte la nouvelle loi fait présentement l'objet de travaux qui visent à bien accueillir les changements organisationnels à venir. »

 

Le Commissaire à la lutte contre la corruption coordonne et dirige des unités d'enquêtes, de vérification et de prévention afin de lutter contre la corruption. Les citoyens peuvent appeler le 1 844 541-UPAC ou visiter le www.upac.gouv.qc.ca pour transmettre toute information relative à des actes répréhensibles ou gestes d'intimidation en matière de corruption ou de collusion.

-/-/-/-/-/-