Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Filière de l’aluminium

Trois défis à relever

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

(R.I.) Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, et le député de Lac-Saint-Jean, M. Éric Girard, ont rencontré hier des représentants syndicaux, des membres de la grappe industrielle de l'aluminium et des dirigeants de Rio Tinto pour échanger sur les enjeux et l'avenir de l'industrie québécoise de l'aluminium.

 

La filière de l'aluminium constitue une industrie d'importance au Québec, notamment pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle soutient près de 30 000 emplois bien rémunérés au sein de quelque 1 500 entreprises, dont plus de 7 000 travailleurs dans l'industrie de la production d'aluminium primaire. En 2018, l'industrie de l'aluminium a généré des exportations de plus de 8,1 G $.

 

Le marché de l'aluminium doit composer avec une baisse de prix et des perturbations importantes, dont une surcapacité de production à l'échelle mondiale et une hausse du protectionnisme américain. Dans un contexte de décarbonisation de l'économie mondiale, l'aluminium québécois, qui est doté de l'empreinte carbone la plus faible au monde, procure un avantage comparatif important. Il est important de miser sur cet avantage et sur la force du secteur québécois de l'aluminium pour assurer la vitalité du milieu.

 

Ce secteur doit relever trois défis : un meilleur accès aux technologies 4.0, une limite de la croissance des coûts de production et une réduction des coûts d'investissement pour les projets de nouvelle capacité. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation entamera une consultation auprès de tous les acteurs du milieu pour s'assurer de l'attractivité du Québec.

 

Citations

« La filière de l'aluminium constitue l'un des secteurs clés de l'économie du Québec, et l'essor de cette industrie, notamment dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, fait partie des priorités de notre gouvernement. Nous avons le privilège de compter sur des équipementiers, des fournisseurs spécialisés, des transformateurs d'aluminium et, bien entendu, des producteurs d'aluminium primaire, comme Alcoa, Alouette et Rio Tinto, pour faire croître davantage cette industrie. Les rencontres d'aujourd'hui nous permettent d'établir une vision commune et de poursuivre le travail afin que le Québec soit reconnu mondialement pour son expertise et son caractère innovateur dans l'ensemble de la chaîne de valeur de l'aluminium. La consultation menée par mon ministère me permettra de mieux comprendre où l'on doit agir pour aider l'industrie. Je suis convaincu que nous avons tous les atouts pour faire du Québec un lieu plus propice pour les investissements étrangers. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

 

« La production de l'aluminium fait partie des créneaux d'excellence et des priorités du Saguenay-Lac-Saint-Jean, et la région est reconnue à juste titre pour l'expertise et le leadership de ses entreprises. L'industrie de l'aluminium bénéficie des relations étroites qu'entretiennent les entreprises entre elles. C'est en unissant nos forces que nous continuerons à faire valoir l'étendue de notre talent et notre capacité d'innover dans la production d'aluminium primaire. »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay−Lac-Saint-Jean

 

« Le Saguenay−Lac-Saint-Jean, qu'on connaît comme la Vallée de l'aluminium, occupe une position stratégique dans la production et la transformation de l'aluminium. Ici, près d'un million de tonnes métriques d'aluminium primaire sont produites annuellement, ce qui représente environ 32 % de la production canadienne. Il est donc impératif de poursuivre nos efforts et notre soutien afin de mieux positionner le Saguenay−Lac-Saint-Jean et la filière québécoise de l'aluminium à l'international. »

Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean

 

Faits saillants :

*Le secteur québécois de l'aluminium primaire est le quatrième en importance au monde avec une production annuelle d'environ 2,8 millions de tonnes d'aluminium. Son empreinte carbone est la plus faible au monde.

 

*Le Québec compte environ 70 équipementiers fortement axés sur l'innovation et tournés vers l'international.

 

*Le Québec compte neuf alumineries, appartenant à trois grands groupes, soit Alcoa, Alouette et Rio Tinto. Une seule des dix alumineries canadiennes est située à l'extérieur du Québec.

-/-/-/-/-/-/-