Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Message DU gouvernement fédéral

Sur la coordination de la recherche

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

«Lorsque les scientifiques du Canada reçoivent l’appui nécessaire — qu’il s’agisse de nouveaux laboratoires ou d’équipements, de l’accès au financement ou d’occasions de collaborer avec leurs pairs ou encore de former la prochaine génération d’étudiants —, ils sont capables de mettre de l’avant de nouvelles idées audacieuses et de faire des percées spectaculaires dans le domaine de la recherche.

 

Cet appui, ils le reçoivent surtout par l’entremise du financement versé par les trois conseils subventionnaires fédéraux du Canada — le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) — et par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Il est indéniable que ces organismes jouent un rôle crucial dans le milieu de la recherche au Canada, mais il faut faire encore plus pour améliorer les activités visant à soutenir les scientifiques et les étudiants qui sont à l’origine d’innovations et de nouvelles connaissances et compétences.

 

C’est pourquoi la ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan, et la ministre de la Santé, l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ont annoncé la création du Comité de coordination de la recherche au Canada (CCRC). Dans une lettre ouverte, les ministres ont confié au comité le mandat d’améliorer la collaboration entre les conseils subventionnaires et la CFI, ce qui sera bénéfique aux chercheurs du pays.

 

Le CCRC donnera suite à plusieurs des recommandations faites lors de l’Examen du soutien fédéral à la science fondamentale, et s’emploiera notamment à faire valoir les programmes qui appuient la recherche internationale et multidisciplinaire à risque élevé et à haut rendement; à assurer aux chercheurs en début de carrière un meilleur accès au financement; à améliorer l’équité, la diversité et la capacité des communautés autochtones d’entreprendre des recherches et d’établir des partenariats avec le milieu universitaire à grande échelle; et à assouplir le système de recherche afin de réduire le fardeau administratif pour les chercheurs qui veulent saisir les occasions offertes.

 

Les présidents des trois conseils subventionnaires assureront la présidence du CCRC à tour de rôle. Le président du CRSH, Ted Hewitt, assumera cette fonction en premier. Le président du CCRC travaillera avec les présidents du CRSNG et des IRSC et avec les sous-ministres d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) et de Santé Canada pour améliorer la coordination entre les organismes et les ministères. La présidente de la FCI assistera à toutes les réunions du CRCC; il apportera une perspective précieuse concernant les besoins des scientifiques et des universitaires en matière d’infrastructure.

 

Le président du Conseil national de recherches Canada (CNRC) et la conseillère scientifique en chef du Canada seront invités à participer aux réunions du CRCC, à la demande du président du CRCC, lorsque des enjeux toucheront les mandats du CNRC et des activités scientifiques fédérales.

 

Les ministres sont convaincus que le nouveau comité donnera une impulsion nouvelle au système fédéral de financement de la recherche au Canada, qui pourra ainsi satisfaire aux besoins actuels et futurs des scientifiques, des universitaires et des étudiants du pays.

 

Citations

« En créant ce comité, les chercheurs du Canada peuvent être certains que nous prenons les mesures nécessaires pour répondre aux enjeux les plus pressants et créer de nouvelles possibilités. Je crois fermement que lorsque les scientifiques et les universitaires ont un système de soutien robuste et bien coordonné, ils sont intéressés à mettre de l’avant des idées nouvelles et audacieuses et à innover de manière à ouvrir de nouveaux horizons en matière de recherche. »

La ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan

 

« Notre gouvernement est déterminé à soutenir les chercheurs qui, par leurs efforts, sont en voie de faire des découvertes et des innovations majeures qui peuvent être bénéfiques pour notre santé, notre économie et nos collectivités. J’ai hâte de prendre connaissance des réalisations du Comité de coordination de la recherche au Canada visant à rehausser encore plus la réputation mondiale du Canada en matière de recherche. »

La ministre de la Santé, l’honorable Ginette Petitpas Taylor

 

Faits en bref

  • Le Comité de coordination de la recherche au Canada (CRCC) peut mettre sur pied au besoin des sous-comités spéciaux ou des groupes de travail pour traiter d’enjeux spéciaux.
  • Les réunions du CRCC auront lieu au moins une fois par trimestre, et le président pourra organiser des rencontres supplémentaires au besoin.
  • Le gouvernement du Canada a fait de la formulation de politiques fondées sur des faits une priorité, et cette annonce fait suite à d’autres mesures prises en ce sens, notamment la réintroduction du questionnaire détaillé du recensement et la mise à jour de la politique de communications pour confirmer que les scientifiques peuvent parler librement de leurs travaux sans qu’ils soient désignés pour le faire.

-/-/-/-/-/-/-