Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Exploitation sexuelle

Non à une commission parlementaire

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux : «Oui, évidemment, c’est une situation qu’on prend extrêmement au sérieux, tellement au sérieux d’ailleurs qu’on a annoncé, en octobre dernier, une stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles qui, d’ailleurs, permet de bonifier l’ensemble des mesures qu’on avait déjà en place. On est plusieurs ministères qui sont concernés directement.

 

À la Sécurité publique notamment, on a une approche qui est équilibrée entre des mesures de prévention et la répression. Alors, notamment en matière de prévention, on a annoncé, en 2016‑2017, des montants de 5,8 millions de dollars pour soutenir directement six organismes, et on a ajouté 1 million de dollars pour l’année suivante, où on va pouvoir effectivement soutenir un nombre encore plus grand d’organismes.

 

Et par ailleurs, bien, pas plus tard que le 21 avril dernier, on a annoncé la création de l’équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme, littéralement une escouade régionale mixte qui comprend plusieurs corps policiers qui luttent contre le phénomène de l’exploitation sexuelle, particulièrement des jeunes femmes, en intégrant les forces policières partout sur le territoire et même la GRC. Alors, on n’a pas besoin d’une commission parlementaire pour déterminer une stratégie, on est déjà en action. […]

 

Alors, ça prend une approche à la fois du côté de la prévention comme du côté de la répression. L’escouade régionale mixte dont je viens de parler, cette escouade intégrée, cette équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme, bien, elle n’existait pas avant, on l’a créée le 21 avril dernier. Elle est à l’oeuvre sur l’ensemble du territoire. On met là-dedans 6 millions de dollars du côté gouvernemental, il y aura aussi des apports des corps policiers. Alors, ça, ça va donner des résultats sur le terrain qu’aucune commission parlementaire ne serait en mesure de faire. (Extrait du Journal des débats d’hier)

-/-/-/-/-/-/-