Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Élimination du Charbon

Le Canada veut une alliance mondiale

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

Le Canada réitère son rôle de leader à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques en s’associant au Royaume-Uni pour donner le coup d’envoi à une alliance mondiale visant l’élimination progressive de la production d’électricité à partir de centrales au charbon traditionnelles. Cette mesure pour le climat ne constitue qu’une des nombreuses actions favorisant la transition du Canada vers une croissance économique propre.

 

Le Canada fait partie de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon avec plus de 20 autres partenaires, de même que les provinces de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, de l’Ontario et du Québec, l’État de Washington et la ville de Vancouver.

 

Puisque 40 % de l’électricité dans le monde provient des centrales au charbon, l’élimination progressive des centrales électriques traditionnelles alimentées au charbon est l’une des étapes les plus importantes de la collectivité internationale pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

 

De plus, elle permettra de réduire une source importante de pollution atmosphérique qui a des répercussions sur la santé de millions de personnes chaque année. Les investissements mondiaux dans une nouvelle capacité énergétique renouvelable dépassent maintenant largement ceux dans de nouvelles centrales électriques alimentées au charbon, et la croissance propre s’accompagne de possibilités économiques de l’ordre de milliers de milliards de dollars.

 

Les partenaires de l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon collaborent pour accélérer la croissance propre et la protection du climat, en ne tardent pas à éliminer de façon progressive les centrales traditionnelles alimentées au charbon. Ils s’engagent à soutenir la production électrique de sources propres dans leurs politiques et leurs investissements et à restreindre le financement des centrales traditionnelles au charbon sans système de captage et de stockage du dioxyde de carbone. Ils s’engagent également à ce que cette transition soit inclusive d’un point de vue économique et équitable pour les travailleurs et les collectivités.

 

De concert avec d’autres partenaires, le Canada travaillera à l’agrandissement de l’alliance pour qu’elle compte au moins 50 partenaires d’ici la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à l’automne prochain.

 

Citations

« L’élimination progressive des centrales électriques alimentées au charbon est un pas dans la bonne direction pour notre climat, notre santé et nos enfants. Je suis heureuse de voir tant d’engouement à l’échelle mondiale concernant la transition vers une énergie propre et l’élimination des centrales électriques alimentées au charbon – et ce n’est que le début. »

– Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

 

« La réduction de la consommation du charbon à l’échelle mondiale devrait être une priorité urgente et vitale pour tous les pays et États. Le charbon est la source de production d’électricité la plus polluante. L’Alliance : Énergiser au-delà du charbon fera savoir au monde entier que l’ère du charbon est révolue. Le Royaume-Uni s’est engagé à éliminer entièrement la production d’électricité au charbon au plus tard en 2025. Nous espérons que d’autres pays lui emboîteront le pas. »

–      Claire Perry, ministre d’État du Changement climatique et de l’Industrie du Royaume-Uni

 

Faits en bref

  • Le Canada a déjà annoncé l’accélération du retrait progressif de l’électricité alimentée au charbon d’ici 2030, ce qui se traduira par de l’air plus sain et des collectivités en meilleure santé. Le Canada prévoit publier le projet de règlement à jour sur la production d’électricité à partir du charbon aux fins de commentaires du public dans les prochains mois.
  • Les sources de production d’électricité du Canada comptent déjà parmi les plus propres du monde. Plus de 80 % de notre électricité provient de sources renouvelables ou sans émissions. Le Canada est en voie de produire 90 % de son électricité par des sources sans émissions d’ici 2030.
  • Grâce aux mesures de protection du climat que le Canada a prises, nous nous engageons à favoriser une transition juste et équitable pour les Canadiens. La croissance économique propre du Canada doit favoriser les occasions pour appuyer le développement des compétences et la formation des travailleurs.
  • Le gouvernement travaillera en étroite collaboration avec les provinces et les territoires pour investir dans les infrastructures vertes et dans l’énergie renouvelable. De plus, la Banque d’infrastructure du Canada a pour mandat d’investir dans l’infrastructure écologique, ce qui peut comprendre des projets d’énergie propre comme les raccordements au réseau interprovincial qui facilitent la circulation de l’électricité sans émissions.
  • Les installations électriques alimentées au charbon sont l’une des plus importantes sources de pollution atmosphérique, y compris les dioxydes de soufre, les oxydes d’azote et les polluants au mercure, qui peuvent avoir d’importantes conséquences sur la santé et sur l’environnement.
  • À l’échelle mondiale, le secteur des énergies renouvelables emploie près de 10 millions de personnes, et le nombre d’emplois dans les secteurs de l’énergie solaire et de l’énergie éolienne a doublé depuis 2012. La création d’emplois dans le secteur de l’énergie renouvelable suffira amplement à compenser la perte d’emplois dans l’industrie du combustible fossile. 
  • -/-/-/-/-/-