Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Économie

L’autonomisation des femmes

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

Le Canada plaide pour une approche plus progressiste dans tous ses accords de libre-échange, notamment auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

 

L’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles constituent de grandes priorités du gouvernement du Canada, et nous croyons qu’il est de plus en plus reconnu que les bénéfices du commerce n’ont pas été répartis de façon équitable.

 

Afin que les entreprises canadiennes puissent conquérir efficacement de nouveaux marchés, tous doivent être inclus et tous doivent obtenir des chances équitables de réussir. La participation partielle des femmes au commerce et à l'économie constitue sans aucun doute une source inexploitée de croissance. Et il est hors de question d’exclure des pans entiers de l’économie canadienne. Après tout, c’est la population canadienne qui donne à l’économie du pays sa grandeur.

 

Hier, le ministre du Commerce international, l'honorable François-Philippe Champagne, était heureux d'annoncer que la majorité des membres de l’OMC à confirmer ont appuyé la Déclaration conjointe sur le commerce et l’autonomisation économique des femmes. Le Canada a joué un rôle de premier plan dans la rédaction et la promotion de ce document.

 

Dans la déclaration, le chapitre relatif au genre des accords de libre-échange du Canada est adapté à un contexte multilatéral et établit des engagements pour l'action et la collaboration au sein de l'OMC.

 

Selon le Canada, le commerce devrait être une marche vers le sommet et non une course vers le bas. Cette déclaration conjointe démontre une volonté d’améliorer les conditions des échanges commerciaux et de veiller à ce que le système fondé sur des règles dont nous sommes tributaires fonctionne pour tout le monde.

 

Citations

« Je suis très fier du leadership que le Canada exerce dans la promotion de la Déclaration conjointe sur le commerce et l’autonomisation économique des femmes. Dans l'économie mondialisée et concurrentielle d'aujourd'hui, tirer parti de l’expertise des entrepreneurs les plus brillants et les plus compétents, qu’ils soient des hommes ou des femmes, est une solution gagnante pour l’ensemble de la population. Ce n’est pas seulement la bonne approche à adopter, mais c’est aussi une démarche logique sur le plan économique. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

 

Faits en bref

  • Une étude de 2015 menée par le McKinsey Global Institute a conclu que la promotion de l’égalité des femmes pourrait ajouter 12 billions de dollars au produit intérieur brut (PIB) mondial d’ici 2025.

  • Une autre étude du McKinsey Global Institute, réalisée en 2017, a conclu que le Canada pourrait, grâce à l’élimination des disparités entre les sexes, ajouter 150 milliards de dollars à la croissance de son PIB annuel d’ici 2026.


 

L’élimination des obstacles qui contribuent à la discrimination envers les femmes travaillant dans certains secteurs pourrait accroître la productivité de la main-d’œuvre de pas moins de 25 %.

-/-/-/-/-/-