Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Médiation familiale

8 parents sur 10 s’entendent

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

«Le gouvernement du Québec soulignait hier la 8e Journée québécoise de la médiation familiale, dont l'objectif est de promouvoir les avantages de ce mode de résolution des conflits dans les situations de séparation ou de divorce. La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, rappelle que le gouvernement assume les honoraires des médiateurs accrédités jusqu'à concurrence de cinq heures pour une demande initiale et de deux heures trente pour une demande de révision. Une séance d'information sur la parentalité après la rupture est également offerte, sans frais.

 

Près de 1 130 médiateurs familiaux sont accrédités au Québec. Ils peuvent exercer cette profession en tant que travailleurs sociaux, thérapeutes conjugaux et familiaux, avocats, notaires, psychologues, psychoéducateurs ou encore conseillers en orientation, à condition d'avoir suivi la formation requise et de respecter toutes les conditions d'accréditation.

 

Les résultats du dernier sondage, réalisé en 2017 auprès de parents ayant utilisé les services de médiation familiale, démontrent que les répondants sont satisfaits à l'égard des services reçus et que le programme répond à leurs besoins.

 

Citation :

« Notre gouvernement a instauré la Journée québécoise de la médiation familiale pour promouvoir ce mode de résolution de conflits et mettre en valeur le travail des médiateurs accrédités au Québec. Ce service offre aux parents une alternative pour régler les divers aspects de leur séparation en diminuant les conflits et en tenant compte particulièrement de l'intérêt de leurs enfants. Le plus récent sondage démontre que 84 % des parents ont conclu une entente au cours de leur démarche de médiation familiale. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

 

Données sur la médiation familiale :

  • 81 % des parents sont satisfaits des services obtenus, entre autres du fait que les démarches sont faciles à effectuer (97 %) et que la médiation tient compte de l'intérêt de leurs enfants (90 %);
  • Les heures gratuites offertes par le gouvernement du Québec sont suffisantes dans la majorité des cas; 71 % des parents ont eu assez des cinq heures payées pour leur demande initiale et 76 % ont répondu la même chose pour les deux heures et demie accordées pour leur demande de révision;
  • 82 % des parents ayant assisté à la séance sur la parentalité après la rupture sont d'avis que celle-ci les a bien préparés à leur processus de séparation;
  • 84 % des parents ont conclu une entente avec leur ex-conjoint lors de leur démarche de médiation familiale et 90 % des répondants auraient de nouveau recours à ces services si le besoin se représentait.

 

Complément d'information :

Depuis le 1er janvier 2016, les parents qui ne s'entendent pas sur les questions touchant leur séparation ont l'obligation légale d'assister à la séance d'information gratuite sur la parentalité après la rupture s'ils désirent être entendus par le tribunal. Cette séance s'effectue en groupe, mais les ex-conjoints ont le choix d'y assister ensemble ou séparément. Elle est offerte dans 50 palais de justice et autres points de service.

-/-/-/-/-/-/-

Note de l’éditeur : L’Actualité gouvernementale© (LAG) est un service quotidien, indépendant et complémentaire aux éditions du journal web Le Courrier parlementaire© (LCP) qui en est à sa 26e année de publication. LAG vous informe sur les principales annonces ou déclarations faites par le gouvernement du Québec et, selon la pertinence pour le Québec, sur celles faites par le gouvernement fédéral. Ce service est défrayé par les abonnés du Courrier parlementaire© et est disponible en ligne (public) et livré par courriel (abonnés LCP seulement). Au bas des articles, -/-/-/-/- signifie un copie/collé intégral et -30- un texte de LAG ou de LCP. Notez que les images/photos utilisées sur nos sites proviennent d’une banque de photos dont nous avons acheté les droits ou, au besoin, elles sont des montages originaux spécifiques au sujet de l’article.