Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Message DU gouvernement

Ottawa améliore l’accès à la Prestation canadienne d'urgence

Paru le | Catégorie: Univers fédéral

(R.I.) Le gouvernement du Canada prend des mesures importantes et décisives pour soutenir les Canadiens et les entreprises qui éprouvent des difficultés financières en raison de la pandémie mondiale de la COVID-19.

 

Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre protéger sa santé, nourrir sa famille, se procurer des médicaments ou prendre soin d'un proche. C'est pourquoi le gouvernement a instauré la Prestation canadienne d'urgence (PCU). Celle-ci est une prestation imposable de 2 000 $ toutes les quatre semaines, d'une durée maximale de quatre mois, pour les travailleurs admissibles qui ont perdu leur revenu à cause de la COVID-19.

 

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui que le gouvernement allait encore mieux soutenir les personnes qui ont besoin d'aide, mais qui ne sont pas admissibles à la PCU, ainsi que les Canadiens qui font un travail essentiel et qui gagnent moins d'argent qu'ils en gagneraient s'ils recevaient la PCU.

 

Afin d'aider plus de Canadiens à recevoir la PCU, le gouvernement va modifier les règles d'admissibilité :

 

*Permettre aux travailleurs d'avoir un revenu pouvant atteindre 1 000 $ par mois tout en recevant la PCU.

 

*Élargir l'admissibilité à la PCU aux travailleurs saisonniers qui ont épuisé leurs prestations régulières d'assurance-emploi et qui ne peuvent pas reprendre leur travail saisonnier habituel à cause de la pandémie de la COVID-19.

 

*Élargir l'admissibilité à la PCU aux travailleurs qui ont récemment épuisé leurs prestations régulières d'assurance-emploi et qui ne peuvent pas se trouver un emploi ou recommencer le travail en raison de la pandémie de la COVID-19.

 

La pandémie de la COVID-19 demande un effort particulier aux travailleurs à faible revenu de certains secteurs. Pensons notamment aux personnes qui sont aux premières lignes dans nos hôpitaux et nos centres d'hébergement et de soins de longue durée. De plus, pensons à ceux qui garantissent l'intégrité de la chaîne alimentaire ou qui offrent à la population canadienne des services essentiels de vente au détail.

 

Étant donné que le salaire de ces travailleurs essentiels est souvent comparable ou inférieur au salaire qu'ils gagneraient s'ils recevaient la PCU, le gouvernement travaillera avec les provinces et les territoires pour mettre en place une nouvelle mesure. Dans le cadre d'un nouveau transfert, nous nous partagerons les coûts associés à un complément salarial offert temporairement aux travailleurs qui sont jugés essentiels à la lutte contre la COVID-19 et qui gagnent moins de 2 500 $ par mois. Les détails relatifs à la mise en oeuvre de cette mesure seront dévoilés dès que le gouvernement aura terminé les préparatifs en collaboration avec les provinces et les territoires. Cette mesure pourrait aider plusieurs millions de travailleurs qui participent à la lutte contre la COVID-19. Le gouvernement va également continuer à chercher d'autres façons de mieux aider l'ensemble des Canadiens pendant cette période difficile.

 

Citations
« Nous ferons tout ce qu'il faut pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens, tout en soutenant nos travailleurs et nos entreprises. En ce moment, tous les Canadiens vivent une période extrêmement difficile, et nous devons veiller à ce que les travailleurs essentiels obtiennent le soutien dont ils ont besoin pour continuer à faire le travail dont nous dépendons tous. Ensemble, nous réussirons à traverser cette période difficile. »
--Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

 

« La pandémie de la COVID-19 a des conséquences importantes pour les travailleurs de tous les secteurs, y compris ceux qui sont en première ligne pour sauver des vies, dans les hôpitaux et les centres d'hébergement et de soins de longue durée. Grâce aux mesures que nous instaurons aujourd'hui, nous veillons à ce que ces personnes reçoivent une rémunération adéquate pour leur travail et à ce que les travailleurs qui ont perdu leur gagne-pain à cause de la pandémie obtiennent l'aide nécessaire grâce à la Prestation canadienne d'urgence. »
--L'hon. Bill Morneau, ministre des Finances

 

« Nous restons fermement résolus à soutenir les travailleurs canadiens qui sont touchés par la COVID-19 et qui ne peuvent pas travailler à cause de la pandémie. Avec la Prestation canadienne d'urgence, nous nous assurons que les Canadiens ont accès au revenu d'urgence dont ils ont besoin pendant ces moments difficiles. L'annonce d'aujourd'hui tient compte du fait que de nombreux Canadiens qui n'étaient pas admissibles à la PCU avaient tout de même besoin d'une aide financière. C'est pour cette raison que nous avons travaillé fort pour élargir les critères d'admissibilité afin qu'ils soient plus inclusifs. »
--L'hon. Carla Qualtrough, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées

 

Faits saillants

*Le gouvernement travaille fort pour mettre de l'argent dans les poches des Canadiens aussi rapidement que possible. Les Canadiens commencent à recevoir leur PCU dans les dix jours suivant la présentation de leur demande. Ils doivent refaire une demande toutes les quatre semaines et attester qu'ils répondent encore aux critères d'admissibilité à la PCU. Cette prestation sera offerte pour un maximum de 16 semaines, et ce, jusqu'au 3 octobre 2020.

 

*Cette PCU, qui est plus accessible, ainsi que le complément salarial pour les travailleurs essentiels à faible revenu font partie du Plan d'intervention économique du gouvernement du Canada pour répondre à la COVID-19. Celui-ci prévoit 107 milliards de dollars pour appuyer les Canadiens et les entreprises qui vivent des difficultés financières en raison de la COVID-19.

 

Produit connexe

Note d'information : Élargir l'admissibilité à la Prestation canadienne d'urgence et proposer un nouveau complément salarial pour les travailleurs essentiels

 

Liens connexes

Maladie à coronavirus (COVID-19)

Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19

Le premier ministre présente la réponse du Canada à la COVID-19

Le premier ministre annonce un soutien supplémentaire aux travailleurs et aux entreprises grâce au Plan d'intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19

-/-/-/-/-/-

À lire aussi dans Univers fédéral