Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Ouverture des campings

« C'est une phase test », prévient la ministre

Paru le | Catégorie: Tourisme, Plein air LAG

(LAG) Québec annonce la réouverture dès lundi des marinas et de certains types d'hébergement touristique pour l’ensemble du territoire, dont les campings et les établissements de pourvoirie.

 

À l'extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette, la réouverture s’étend aussi aux résidences de tourisme et aux établissements de résidence principale.

 

« Donc là, c'est une phase test, présentement, avec ce qu'on annonce », prévient la ministre du Tourisme, Caroline Proulx. « Donc, si on respecte les normes édictées pour chacune de ces activités-là, il y aura très certainement d'autres phases d'annonces dans les prochaines semaines, les prochains mois. »

 

Des guides ont notamment été produits par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail en collaboration avec l'Institut national de santé publique.

 

À titre d’exemple, les logements, les chalets ou les maisons devront être loués en entier, à une unité familiale à la fois.

 

« Quand vous aurez une unité familiale de cinq personnes, il devra y avoir une pause de 24 heures complète avant de pouvoir relouer à une autre unité familiale. Donc, si vous quittez la location de votre chalet à midi demain, ça ne pourra pas être loué à nouveau avant vendredi midi », mentionne la ministre.

 

Sépaq

De son côté, la Société des établissements de plein air du Québec pourra rouvrir dès lundi ses emplacements de camping, ses chalets, ses unités de prêt-à-camper, ses yourtes et ses camps, annonce le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour.

 

« Il y a des endroits qui vont être accessibles que le 7 juin, que le 10 juin. Oui, il va y en avoir certaines préparées pour le 1er juin, mais il faut bien comprendre que c'est à géométrie variable », dit-il.

 

Secteur hôtelier

Concernant l’aide à apporter à l’industrie hôtelière, « on va prendre un petit peu de temps pour continuer de travailler des mesures », a fait savoir Caroline Proulx. « On ne laissera pas tomber le secteur hôtelier. Et on souhaite mettre de l'avant des mesures additionnelles qui seront présentées sous peu aux hôteliers du Québec. »

 

Le porte-parole libéral en matière de tourisme, Frantz Benjamin, réclame pour sa part une aide directe pour couvrir les coûts fixes des hôteliers. « Au plus fort de la tempête, le premier ministre du Québec lui-même avait affirmé que le moment venu, on sera là. Et ce moment-là, il est arrivé, c'est le moment, c'est le moment, plus que jamais, de venir en aide au secteur de l'hôtellerie. »

-30-

À lire aussi dans Tourisme, Plein air LAG