Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Ce que disent les députés

Sur le P.L. 19, la laïcité, la gratuité scolaire, Airbnb

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

(LCP) Les députés de l’Assemblée nationale se prononcent sur une foule de sujets d’intérêt public, que ce soit au Salon bleu, en conférence de presse ou sur les réseaux sociaux. Voici quelques déclarations recueillies durant la période du 14 au 16 mai.

 

Le leader parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, sur le projet de loi 19 concernant la rémunération des députés :

« Lorsque les députés votent leur propre salaire, ils sont en conflit d'intérêts. Ce n'est pas normal que les élus votent leur propre rémunération, et ça, ce n'est pas Québec solidaire qui le dit, c'est la Commissaire à l'éthique. »

 

Le chef parlementaire libéral, Pierre Arcand, sur les projets d’infrastructure Québec-Ottawa :

« Entre 2015 et 2018, ce sont 677 projets d'infrastructure qui ont été réalisés conjointement avec Ottawa. Depuis l'arrivée du gouvernement, savez-vous combien il y en a eu? Seulement six. »

 

Le député péquiste Harold LeBel sur le sort des aînés au Québec :

« Il faut une grande prise de conscience nationale. »

 

Le député libéral Marc Tanguay concernant le silence de la ministre de la Justice, Sonia LeBel, sur le projet de loi 21 sur la laïcité de l’État et la question des droits et libertés :

« J'ai lancé un avis de recherche : Y a-tu une ministre de la Justice au Québec présentement? Avis de recherche. »

 

La députée solidaire Catherine Dorion sur le transport collectif et les radios de Québec pro-voiture :

« Ils sont en conflit d'intérêts. Ils essaient de continuer à vendre leurs pubs à des auditeurs qui ne vont pas continuer à diminuer à cause des grands changements dans l'industrie de la radio et des médias traditionnels. Ils ont besoin de monde dans leur char dans le trafic, ces radios-là, pour continuer à vivre. Ça fait qu'ils sont en conflit d'intérêts. »

 

La députée péquiste Véronique Hivon sur projet de loi 12 visant à préciser la portée du droit à la gratuité scolaire et les projets particuliers dans le réseau public :

« Le réseau public se bat pour garder des élèves, pour garder une mixité sociale, pour pouvoir, oui, offrir un enseignement de qualité. Et un des moyens qui a été mis de l'avant, c'est de mettre de l'avant ces projets particuliers là, ces profils, ces concentrations.

 

Mais le problème, c'est qu'est venu avec ça des coûts, des frais, et qui, là, sont complètement normalisés, acceptés, qui ne sont plus exceptionnels puis qui vont pouvoir être chargés aux parents sans aucune balise ni plafond. »

 

La députée libérale Marwah Rizqy sur le phénomène de reprise de logements pour faire du Airbnb :

« Au lieu d'avoir des citoyens qui habitent dans leur quartier, qui vont dans leurs restaurants de quartier, dans leurs cafés de quartier, qui font leur épicerie, qui envoient leurs enfants dans leurs écoles de quartier, à la place, on remplace ça par un roulement de va-et-vient de valises Samsonite, où des gens ne font que rentrer, sortir, deux, trois jours.

 

Oh! veni, vidi, vici, on a vu la capitale nationale. On est heureux du tourisme, mais on aimerait davantage avoir des Québécois qui habitent ici et qui en profitent largement. »

 

Le député solidaire Sol Zanetti à propos de l'Enquête origine-destination (EOD) 2017 - Région Québec-Lévis :

« Ça doit être un peu déprimant pour les fonctionnaires du gouvernement qui font ces études-là, qui sont des experts, qui se penchent là-dessus, qui travaillent là-dessus depuis des mois, depuis très, très longtemps, puis qui disent : Bien, on va sortir ça, mais le gouvernement ne s'en servira pas, tu sais. »

 

Le député libéral Gaétan Barrette sur le gouvernement Legault et le projet de tramway de Québec :

« Quelle mauvaise adaptation de la pièce de théâtre Un tramway nommé désir. C'est épouvantable! C'est le même thème, hein, on désire quelque chose, dans le cas présent, on désire un tramway. Dans la pièce de théâtre, il y a une grande confusion, hein, parce que tout le monde essaie de trouver où est la vérité, et ça finit mal.

 

Et on aimerait que, dans la version 2019 de l'adaptation de la pièce, ça finisse bien, mais c'est parti pour finir aussi mal que dans la pièce de théâtre initiale. Et ça, ce n'est que le résultat de l'action gouvernementale. »

-30-

Autres articles du mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019

mardi 21 mai 2019