(LCP) Les travaux au Salon bleu se poursuivent pour une deuxième semaine. Tout au long de la journée, hier, les élus de l’opposition ont soulevé des enjeux qui risquent de rebondir cette semaine lors des périodes de questions. Voici quelques déclarations que nous avons recueillies.

 

La porte-parole du PQ en matière d’éducation, Véronique Hivon :

« Nous proposons un « Je contribue » en éducation. Face à la pénurie d’enseignants/professionnels/personnel de soutien, ce sont les élèves, particulièrement en difficulté, qui vont devenir, après les aînés, les grandes victimes de la COVID. Le gouvernement doit agir! »

 

La porte-parole libérale en matière de tourisme, Isabelle Melançon :

« L’industrie touristique a connu un été difficile et les mois à venir risquent de l’être tout autant. Il faut un réel plan et une aide financière directe de la Coalition avenir Québec sans plus tarder! »

 

Le porte-parole libéral en matière de PME et d’innovation, Monsef Derraji, sur les rabais offerts par l’État pour encourager le tourisme :

« Le gouvernement rivalise maintenant avec des plateformes comme Coffrets Prestige, Outgo : Forfaits & Idées Cadeaux, la Forfaiterie, etc., en offrant des rabais payés par nos impôts. On aura vraiment tout vu.... »

 

La députée Ruba Ghazal de Québec solidaire :

« La loi 101 a été un succès dans les écoles et mon expérience personnelle en témoigne, mais elle est plus que jamais menacée dans les milieux de travail où notre belle langue est de moins en moins parlée. Il est temps d'agir. »

 

Le porte-parole du PQ en matière d’enseignement supérieur, Sylvain Roy :

« Les programmes existants ne sont pas adaptés à la réalité des étudiants qui doivent payer un loyer particulièrement en contexte de pandémie. »

 

Paule Robitaille, porte-parole libérale en matière de lutte contre la pauvreté :

« Madrid : « Le travail a repris et c’est aussi le premier jour de cette 1ère mesure inédite qui veut qu’une partie de la population, la plus pauvre, qui vit dans le sud de la capitale, connaisse un « confinement sélectif ». Il ne faudrait pas cela chez nous. »

 

Le député solidaire de Jean-Lesage, à Québec, Sol Zanetti :

« La CAQ tergiverse sur le tramway depuis trop longtemps et ça met le projet en péril. Si François Legault veut être crédible en matière d'environnement, il doit donner son appui inconditionnel au projet de réseau structurant à Québec. »

 

Le député d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de QS en matière de lutte contre l’itinérance, Alexandre Leduc :

« Le gouvernement du Québec doit s’impliquer davantage dans le dossier du campement Notre-Dame. »

 

Le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole du PQ en matière de transports, Joël Arseneau :

« Que vous faut-il de plus François Legault avant d’exiger des conditions plus sécuritaires pour les Madelinots qui doivent traverser le Nouveau-Brunswick? »

-30-