Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Compensation pour les fromagers

On poursuit nos démarches, dit le premier ministre

Paru le | Catégorie: Commerce international

Alors que l’Assemblée nationale était invitée à ratifier l’Accord de libre-échange signé entre le Canada et l’Union européenne, plusieurs inquiétudes fréquemment soulevées dans le passé ont refait surface. 

 

Ces inquiétudes concernent l’importation plus importante de fromages européens au Canada et le mode de compensation que le gouvernement fédéral entend offrir à l’industrie.

 

Pour le moment, les détails de l’offre de 350 millions $ ne sont pas connus. Pour le premier ministre Philippe Couillard, il est clair que son gouvernement partage les inquiétudes de l’industrie, «on fait les représentations, on va accompagner nos producteurs fromagers, mais je vais être encore une fois très clair : nous ne mettrons pas de quelque façon que ce soit en péril l’accord.»

 

Pour lui, l’entrée provisoire très prochaine de l’Accord qui ouvre encore plus un marché de 500  millions de personnes aux exportateurs québécois est si importante, qu’on ne peut pas s’offrir le luxe de perdre ne serait-ce qu’une seule journée. «Je veux encore revenir sur le fait que cette entente est tellement bénéfique pour le Québec, cet accord est tellement moderne — c’est la nouvelle génération d’accords commerciaux».

-30-

Autres articles du mercredi 14 juin 2017

mercredi 14 juin 2017

mercredi 14 juin 2017

mercredi 14 juin 2017

mercredi 14 juin 2017

mercredi 14 juin 2017