Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

L'opposition évalue le gouvernement

Les libéraux veulent des actions concrètes

Paru le | Catégorie: Affaires parlementaires LAG

(LCP) Un peu comme le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, l'avait mentionné la veille, pour le chef de l'opposition officielle, Pierre Arcand, les premiers mois de gouvernement de François Legault, montre surtout une série de reculs dans plusieurs domaines.

 

Environnement, emplois, immigration

« Lors de l'assermentation de son Conseil des ministres, M. Legault avait pourtant promis qu'il serait sensible aux enjeux de l'environnement, et cette sensibilité-là ne se reflète pas actuellement dans ce qu'on voit », dit Pierre Arcand à l'issue du caucus présessionnel des députés du Parti libéral.

 

Quant à la création d'emplois, « plutôt que de créer la richesse ici, M. Legault nous propose plutôt de créer des emplois pour des gens en Ontario, alors qu'il n'y a même pas de projet concret sur la table pour des projets énergétiques entre nos deux provinces », signale-t-il.

 

« Au niveau des seuils d'immigration, on attend toujours le plan du ministre Simon Jolin-Barrette. J'espère qu'il va présenter son plan rapidement pour qu'on puisse en débattre à l'Assemblée nationale », s'impatiente-t-il.

 

Lait, violence sexuelle, maternelles 4 ans

Dans sa mise à jour économique, le gouvernement fédéral n'a annoncé aucune mesure pour compenser les producteurs laitiers. « Où en est le ministre québécois de l'Agriculture pour défendre les producteurs? »

 

Par ailleurs, « en matière de violence sexuelle, eh bien, le seuil de tolérance doit être de zéro. On a trouvé particulier, entre autres, les déclarations du ministre Jonatan Julien, qui semble banaliser un cas d'inconduite sexuelle à Hydro-Québec ».

 

Sur la création des maternelles quatre ans, « M. Legault se rend compte que ça n'a pas de bon sens. Les ressources humaines et matérielles ne suffisent pas à mettre leur promesse de l'avant, alors il gagne du temps avant d'annoncer probablement que le l'objectif promis ne sera pas atteint », croit M. Arcand.

 

Hydro, maisons Gilles-Carle, médecins

Même chose pour la question des trop-perçus d'Hydro-Québec : « la CAQ disait vouloir faire un chèque aux Québécois, finalement, ce ne sera pas le cas, et M. Legault adopte la position que nous avions à l'époque », ironise l'ex-ministre libéral.

 

Il voit comme une promesse brisée de la ministre Marguerite Blais, le fait que « les maisons Gilles-Carle, entre autres : ça aussi, il semble que ça ne se fera pas de la même façon qu'il l'avait promis ».

 

L'entente avec les médecins spécialistes devait être déchirée par le gouvernement de la CAQ. « On s'aperçoit, encore une fois, que, dans ce dossier, nous n'avançons pas. »

 

Français, troisième lien

Ensuite, concernant la décision du gouvernement ontarien de Doug Ford « de sabrer dans les services en français, est-ce qu'on a entendu Mme Sonia LeBel, dont c'est le rôle, se porter à la défense de la francophonie canadienne? ».

 

Enfin, il dénote une impression d'improvisation dans le dossier de mise en place d'un « troisième lien » routier entre Québec et Lévis.

 

Dernière heure

Le député indépendant élu sous la bannière du Parti libéral, Guy Ouellette, déclenche une poursuite contre le Directeur des poursuites criminelles et pénales pour la somme de 550 000 $, entre autres, pour atteinte à la réputation et dommages moraux.  

 

Par ailleurs, le Parti québécois et Québec solidaires ont obtenu des autres partis la reconnaissance comme groupe parlementaire à l'Assemblée nationale même s'ils n'ont pas le nombre de députés et le nombre de suffrages requis.

-30-

Autres articles du vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018

vendredi 23 novembre 2018