Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Violence et armes à feu

Les homicides en hausse pour une 3e année consécutive

Paru le | Catégorie: Sécurité publique

Même si le taux de criminalité au Canada est bas, plus bas qu’il ne l’était, le nombre d’homicides est à la hausse. «L’utilisation d’une arme à feu est maintenant devenue la forme d’homicide la plus courante, surpassant l’utilisation d’armes pointues et les coups portés». Et l’utilisation d’une arme à feu pour commettre un crime violent ne se limite pas qu’aux grandes villes. Trois crimes sur dix sont en région.

 

Les meurtres par armes à feu liés aux gangs sont aussi à la hausse, particulièrement à Toronto et en Colombie-Britannique, à Vancouver. En 2016 les corps policiers en ont rapporté 141 soit 45 de plus que l’année d’avant. «Depuis 2013, le nombre de meurtres liés aux gangs a presque doublé dans les grandes villes canadiennes, passant de 134 à 223».

 

«Au Canada, la plupart des victimes d’actes criminels connaissent leur agresseur. Cependant, la situation est différente pour les victimes de crimes commis au moyen d’armes à feu, qui sont habituellement commis par des étrangers.»

 

Pour lutter contre ce problème, le gouvernement fédéral rappelle qu’il a annoncé, l’an dernier, plus de 60 millions $ par année pour les cinq prochaines années puis 100 millions $ par année par la suite. Les fonds fédéraux sont «pour aider à soutenir diverses initiatives en vue de réduire les crimes commis à l’aide d’une arme à feu criminelle et par des gangs.»

-30-

Autres articles du lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018

lundi 12 mars 2018