(LCP) « Même si la révision des lois sur le statut de l’artiste reste importante pour le ministère, celui-ci s’active prioritairement à la mise en œuvre du plan de relance culturel », indique la ministre de la Culture, Nathalie Roy, en réponse aux préoccupations des libéraux.

 

« Le milieu culturel étant grandement touché par les conséquences de la pandémie, la priorité des intervenants culturels et du ministère est de soutenir rapidement et efficacement les artistes, les travailleurs culturels et les organismes de diffusion et de production artistiques dans cette période de crise inédite et en vue de la relance des activités », écrit-elle dans une lettre déposée à l’Assemblée nationale.

 

« Ainsi, la suspension des consultations demandée par plusieurs associations et regroupements représentatifs du milieu artistique signifie essentiellement la remise à une date ultérieure : des consultations en ligne (les réponses et mémoires déjà reçus seront conservés pour analyse lors de la reprise); des audiences sur invitation; de la remise du rapport de consultation par les deux présidentes », précise la ministre.

 

« Le résultat de ces consultations et le rapport des deux présidentes permettront d’alimenter la réflexion sur les suites à donner aux travaux en vue de la révision des deux lois sur le statut de l’artiste. »

-30-