Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Tarifs sur l’acier et l’aluminium

L’exemption accordée demeure fragile

Paru le | Catégorie: Commerce international

Le gouvernement québécois est bien conscient que l’exemption des nouveaux tarifs de 10 % et 25 % imposés par l’administration Trump n’est que temporaire. Un jour ou l’autre, Washington pourrait frapper les exportations canadiennes d’acier et d’aluminium de ces tarifs.

 

Hier, le premier ministre, Philippe Couillard, de retour d’une mission en France, était de passage à Jonquière. Il voulait réitérer la détermination de son gouvernement de continuer les efforts pour convaincre le gouvernement américain de rendre cette exemption «complète et permanente». Québec fait monter la pression sur l’administration Trump en sonnant l’alarme auprès des grands consommateurs industriels et des gouverneurs des États qui risquent le plus d’en subir les conséquences.

 

L’aluminium, au Québec, représente environ 30 000 emplois et est un secteur essentiel à l’économie de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La ministre de l’Économie, Dominique Anglade entend continuer de rappeler aux Américains qu’il ne peut pas y avoir de gagnants dans une guerre de tarifs. «L'imposition de tarifs sur les exportations de l'aluminium et de l'acier nuirait considérablement à la croissance économique des deux côtés de la frontière, considérant la grande intégration de ces industries à l'économie américaine.»

-30-

Autres articles du mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018

mardi 13 mars 2018