Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Que propose Régine Laurent?

Faire mieux en cinq « recommandactions »

Paru le | Catégorie: Famille & Aînés

(LAG) La Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse n'a pas encore terminé ses travaux, mais sa présidente Régine Laurent n'a pas perdu de temps. Elle a dévoilé ses premières « recommandactions », baptisées ainsi par elle pour signifier la nécessité d'agir vite.

 

En grande partie, il s'agirait d'activer des mesures qui existent déjà, mais qui semblent être tombées dans l'oubli au fil des années.

 

Elle propose de soutenir le déploiement de la déclaration de grossesse dans toutes les régions du Québec et y assortir un plan d’implantation et de suivi de la mise en œuvre.

 

Mme Laurent suggère aussi de réinstaurer les conditions d’efficacité du programme de Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance, garantes de son efficacité, et investir les sommes nécessaires à consolider son déploiement dans toutes les régions du Québec et y assortir un plan obligatoire d’implantation et de suivi de mise en œuvre.

 

La présidente propose de déployer des stratégies pour rejoindre les familles vulnérables, afin qu’elles utilisent le 5 % de places mises à leur disposition dans les centres de la petite enfance et, au besoin, augmenter ce pourcentage.

 

Elle recommande aussi de rendre accessible le Programme qualification jeunesse qui permet d'accompagner les jeunes dans leur passage à la vie adulte à toute la clientèle visée, selon l’ensemble de ses conditions gagnantes, dans toutes les organisations ayant pour mandat la protection de la jeunesse, et ce, dans les plus brefs délais. Les nouveaux budgets devraient être accompagnés d’un plan d’implantation et de suivi de la mise en œuvre et des résultats annuels de la fréquentation et des impacts sur les jeunes.

 

Enfin, Québec devrait accorder une aide financière couvrant tous les frais de fonctionnement, au minimum 200 000 $ par année par organisme, de façon récurrente et à long terme en mettant en priorité les organismes communautaires familles bien implantés dans leur milieu et travaillant en partenariat avec les organisations institutionnelles de proximité.

 

De son côté, le ministre Lionel Carmant indique qu'il posera des gestes d'ici le dépôt du prochain budget.

-30-

Autres articles du jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019