Inscription

Pour ne rien manquer de L’Actualité gouvernementale, abonnez-vous dès maintenant à nos publications.

Retour

Article du

Assurance récolte 2018

Couverture améliorée, coûts diminués

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

La Financière agricole du Québec est heureuse d'offrir en 2018 une meilleure couverture d'assurance récolte à moindre coût pour plusieurs productions en raison d'une diminution des taux de prime et d'une augmentation des prix unitaires.

 

L'augmentation du prix unitaire concerne, notamment les productions suivantes : les bleuets (30 %), les cultures maraîchères (jusqu'à 24 % selon les cultures), le soya (14 %), le maïs-grain (8 %), les fourrages (7 %) et les canneberges (4 %). Ces augmentations résultent de la mise à jour des coûts de production.

 

Quant à la diminution du taux de prime, elle se situe entre 4 % et 40 %, selon les productions. Cette baisse survient à la suite d'une révision de la méthodologie de tarification pour tenir compte des conditions climatiques favorables des dernières années et de l'accumulation d'un excédent au Fonds d'assurance récolte.

 

Grâce aux ajustements apportés, une meilleure couverture est offerte à plusieurs producteurs, et ce, à moindre coût. L'adhésion au Programme d'assurance récolte pour l'année 2018 se fait à compter du 15 février et se termine le 30 avril 2018.

À la suite du travail des différents acteurs du monde bioalimentaire, du gouvernement et de La Financière agricole, un consensus est ressorti demandant à la Financière agricole d'offrir plus de flexibilité en modernisant ses façons de faire. Ces demandes portent déjà fruit et nous serons à même de présenter aux producteurs québécois de nouvelles options, et ce, tout au cours de l'année.

 

Citations

« Les programmes de la Financière agricole accompagnent et soutiennent de façon importante nos entreprises agricoles en leur offrant stabilité et sécurité. En adaptant de manière continue ses façons de faire, la Financière agricole permet à nos producteurs d'être plus compétitifs sur le marché tout en leur offrant le même niveau de service. Ensemble, nous sommes à construire les bases pour la réussite de l'implantation de notre politique bioalimentaire et notre gouvernement continuera d'assumer son leadership afin de faire de l'agriculture un moteur de développement pour le nouveau Québec. »

M. Laurent Lessard, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

 

« Avec ces bonifications, le Programme d'assurance récolte reflète davantage les besoins et attentes des producteurs agricoles qui, tous les jours, ont à composer avec les différentes conditions météorologiques. Ce programme leur permet alors de mettre à l'abri une partie de leur revenu issue de leur récolte advenant des circonstances incontrôlables. »

M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

-/-/-/-/-/-/-

Autres articles du lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018

lundi 12 février 2018