Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.


Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mot de passe oublié

Veuillez indiquer votre adresse courriel qui est liée à  votre compte. Si elle correspond à  un utilisateur, nous vous enverrons un courriel afin que vous puissez récupérer votre mot de passe.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut détenir une licence/abonnement.

Nous publions depuis 28 ans (dont 21 ans comme quotidien web).

Nous offrons une édition (LCP-LAG) tous les matins de la semaine de septembre à juin

Nous ajoutons LCP InfoMidi quand l'activité parlementaire le mérite (quand le Salon bleu est en action)

Notre objectif depuis presque trois décennies est de tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, Regard législatif en temps de session.

Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine),

Nos abonnés reçoivent Alerte Décrets et peuvent consulter nos rubriques Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit,

Message DU gouvernement, Message AU gouvernement et plus encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter (editeur@courrierparlementaire.com)

Retour

Article du

Plan d'action 2013-2020

Changements climatiques : bilan 2017-2018

Paru le | Catégorie: Environnement

(LAG) Le bilan annuel du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020) pour la période 2017-2018 a été publié hier. Il rend compte des actions réalisées au cours de cet exercice financier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, s'adapter aux changements climatiques et poursuivre la transition du Québec vers une économie sobre en carbone.

 

Le PACC 2013-2020 a été lancé en juin 2012. Il établit 31 priorités desquelles découlent plus de 180 actions contribuant à l'atteinte de la cible de réduction des émissions de GES du Québec de 20 % sous leur niveau de 1990. Il vise également à renforcer la résilience de la société québécoise aux changements climatiques

 

Si les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes, c'est la faute de l'ancien gouvernement libéral de l'avis du ministre de l'Environnement.

 

« Ce bilan démontre que le PACC 2013-2020 aide à stabiliser les émissions de GES, mais qu'il ne contribue pas suffisamment à leur réduction en regard des montants investis. L'ancien gouvernement a agi trop peu et trop tard. Notre gouvernement est déjà en action pour redresser la barre: l'important projet de loi pour une gouvernance efficace de la lutte contre les changements climatiques et le vaste chantier lancé pour élaborer le Plan d'électrification et de changements climatiques avec le concours des experts et de la société civile visent cet objectif pour 2030 », énumère Benoit Charette.

 

En revanche, le gouvernement souligne plusieurs actions au cours de l'année 2017-2018 notamment pour favoriser l'électrification des transports. On souligne la mise en œuvre de la norme véhicules zéro émission qui favorise une progression soutenue du nombre de véhicules zéro émission sur ses routes.

 

On note une forte croissance de la participation au programme Roulez vert - volet Roulez électrique, offrant une aide financière pour l'achat ou la location à long terme d'un véhicule électrique ou pour l'installation de bornes de recharge à domicile.

 

Et on signale l'ajout de sommes à certains programmes, notamment Écoperformance au coût de 138,3 millions $ et Biomasse forestière résiduelle au coût de 50 millions $. Ces bonifications financières ont fait suite au lancement, par le gouvernement fédéral, du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone.

 

Ainsi, pour l'année 2017-2018, près de 625 millions $ ont été investis, portant les dépenses publiques consacrées au PACC 2013-2020 à plus de 2 milliards $ au 31 mars 2018.

-30-

Autres articles du jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019

jeudi 19 décembre 2019