(LCP) Plusieurs pièces législatives ont progressé au Salon bleu hier. L’Assemblée nationale a d’abord adopté le principe du projet de loi 35 visant à moderniser certaines règles relatives à la publicité foncière et à favoriser la diffusion de l'information géospatiale. Le texte sera étudié article par article.

 

« Outre les économies, les économies récurrentes qui pourront être générées, on aide ici le citoyen dans ses recherches d'information concernant sa propriété. On améliore le fonctionnement de l'État, tout en contribuant activement à la diffusion de données ouvertes. Nous faisons un pas de plus dans la numérisation du gouvernement », explique le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien.

 

Le critique Saul Polo du Parti libéral ne s’oppose pas au projet de loi, mais promet de se faire le porte-parole de ceux qui ont exprimé des craintes. « Je réitère auprès du ministre et des différents collègues membres du gouvernement notre collaboration à faire avancer les travaux en lien avec le projet de loi 35. Et pour moi c'était important de bien porter le message des différents groupes qui nous ont déposé des mémoires en lien avec le projet de loi. »

 

Projet de loi 29

Le Salon bleu a terminé la prise en considération du rapport de l’étude détaillée du projet de loi 29, de la ministre Danielle McCann, modifiant le Code des professions et d'autres dispositions notamment dans le domaine buccodentaire et celui des sciences appliquées. C’est la pièce législative qui donne plus d’autonomie aux hygiénistes dentaires.

 

« Le projet de loi demeure une avancée. Malgré nos déceptions, nous espérons encore voir la ministre adopter nos amendements aux étapes à venir, mais demeurons de toute façon confiants que ce projet de loi attendu sera fort apprécié dans la pratique de milliers de professionnels québécois », a dit la députée libérale Kathleen Weil. Les libéraux ont en effet proposé d’ajouter des amendements qui ont été rejetés par le gouvernement.

 

Projet de loi 42

Après un débat auquel seuls des députés libéraux ont participé, l’Assemblée a ensuite adopté le rapport de l’étude détaillée du projet de loi 42 du ministre des Finances, Eric Girard, donnant suite à des mesures fiscales annoncées à l'occasion du discours sur le budget du 21 mars 2019 et à certaines autres mesures.

 

Projet de loi 45

Enfin, en soirée, le Salon bleu a amorcé le débat sur le principe du projet de loi 45 concernant principalement la nomination et le mandat du coroner et du coroner en chef. Le débat a été ajourné pour permettre au porte-parole libéral, Jean Rousselle, d’y participer ultérieurement puisqu’il était dans l’impossibilité de le faire hier.

-30-