(LCP) Après une réduction temporaire à 40 000 du nombre d’immigrants admis au Québec, le ministre Simon Jolin-Barrette propose d’ici trois ans d’augmenter progressivement leur nombre pour atteindre entre 49 500 et 52 500 personnes.

 

Cette proposition sera cependant soumise à une consultation publique par la Commission des relations avec les citoyens qui aura lieu à compter du 12 août. Un cahier de consultation est maintenant disponible.

 

Les mémoires devront être envoyés au service des commissions au plus tard le 22 juillet. Une consultation en ligne aura aussi lieu. Le ministre de l'Immigration fera partie de cette commission pour la durée du mandat.

 

Orientations

Simon Jolin-Barrette suggère une dizaine d’orientations dans son document de consultation sur la planification de l’immigration pour la période 2020-2022.

 

Il souhaite notamment « atteindre, en fin de période, une proportion de personnes admises dans la catégorie de l’immigration économique de l’ordre de 65 % ».

 

Le ministre de l’Immigration veut également « appuyer les employeurs de toutes les régions du Québec dans leurs démarches de recrutement de travailleurs étrangers temporaires, afin d’en augmenter le nombre, de diminuer les délais avant leur arrivée et de faciliter les démarches pour répondre aux besoins de main-d’œuvre à court terme ».

 

Notons que l’orientation 7 vise à « favoriser la sélection de personnes immigrantes connaissant les valeurs démocratiques et les valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne du Québec ».

 

Après les consultations, le plan annuel d’immigration sera déposé à l’Assemblée nationale au plus tard le 1er novembre.

-30-