Demande d'inscription

Si votre organisme, entreprise, ministère etc. est déjà un abonné aux services du Courrier parlementaire©, vous pouvez vous inscrire pour recevoir par courriel nos éditions quotidiennes. Vous devez cependant entrer l'adresse courriel attribuée par votre organisation.

Se désinscrire

Pour un essai gratuit de quelques jours, veuillez nous faire parvenir un courriel.

Pour plus d'informations, veuillez nous rejoindre par téléphone au 418 640-4211 ou par courriel.

Mon profil

Vous pouvez modifier les paramètre de votre compte.

Désolé, pour naviguer dans notre site, il faut être abonné.

Nous offrons une édition (LCP-LAG) à tous les jours de septembre à juin et deux éditions par jour (LCP InfoMidi) quand l'activité parlementaire le mérite pour tenir nos lecteurs bien informés sur ce qui occupe et préoccupe les législateurs québécois.

Nous avons aussi des volets inédits comme Le Monde du lobbying sur les groupes de pression et les grands lobbys, la série L'État expliqué (comment le Québec se gouverne) et Regard législatif, les lundis matins en temps de session. Nous publions aussi Cette semaine au Parlement sur l'activité de la semaine (et des mises à jour fréquentes durant la semaine), Alerte Décrets et Derrière les décrets, Ce qu'ils ont dit, Le Point sur... et encore.

Si vous êtes intéressé à obtenir un essai gratuit de quelques jours pour votre entreprise ou organisme, n'hésitez pas à nous contacter

Retour

Article du

Mise à jour économique à Ottawa

Emplois pour la classe moyenne et mesures pour le journalisme

Paru le | Catégorie: Message DU gouvernement

Grâce au travail acharné des Canadiennes et des Canadiens, l'économie du pays est forte et en croissance, générant ainsi plus de bons emplois bien rémunérés pour la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Il est toutefois possible d'en faire plus, en encourageant les entreprises à faire des investissements qui les aideront à prendre de l'expansion à long terme et qui créeront des emplois dans l'ensemble du pays.

 

L'Énoncé économique de l'automne 2018 constitue la prochaine étape du plan du gouvernement qui vise à assurer la croissance de l'économie en investissant dans des emplois pour la classe moyenne.

 

Dans l'Énoncé économique de l'automne 2018, le gouvernement propose ce qui suit :

  • Accroître la compétitivité en permettant la passation en charges immédiate du coût total des machines et du matériel utilisés pour la fabrication et la transformation de biens aux fins de l'impôt, et en instaurant l'Incitation à l'investissement accéléré pour appuyer les investissements des entreprises de toutes tailles et dans tous les secteurs de l'économie. Ces changements augmenteront l'attrait des investissements dans des actifs qui stimuleront la croissance des entreprises et appuieront l'offre d'emplois pour les Canadiens de la classe moyenne.

  • Accroître l'investissement dans le secteur des technologies propres en permettant la passation en charges immédiate du coût total du matériel désigné de production d'énergie propre. Cela aidera le Canada à atteindre ses objectifs en matière de changements climatiques et à devenir plus compétitif à l'échelle mondiale.

  • Accélérer le soutien à l'innovation en entreprise au Canada, au moyen d'un financement additionnel de 800 millions de dollars sur cinq ans du Fonds stratégique pour l'innovation, financement qui continuera d'appuyer des investissements innovants partout au pays et dans tous les secteurs de l'économie. De cette somme, 100 millions seront consacrés au soutien au secteur forestier.

  • Faire du Canada une économie connectée à l'échelle mondiale en lançant une stratégie de diversification des exportations canadiennes visant à augmenter de 50 % les exportations aux marchés outremer d'ici 2025.

  • Éliminer les obstacles au commerce intérieur en collaborant avec les provinces et les territoires afin de permettre aux entreprises de transporter les marchandises plus facilement, d'harmoniser la réglementation et les inspections des aliments ainsi que la réglementation du secteur de la construction (y compris par l'harmonisation des codes du bâtiment à l'échelle du Canada), et de faciliter l'augmentation du commerce des produits alcoolisés entre les provinces ou territoires.

  • Faciliter la croissance des entreprises en modernisant la réglementation fédérale et en encourageant les organismes de réglementation à tenir compte de la compétitivité économique lors de la conception et de la mise en œuvre de la réglementation tout en continuant de protéger la santé et la sécurité des Canadiens ainsi que l'environnement du pays.

  • Appuyer des solutions innovatrices à certains des grands défis du Canada en créant un fonds de finance sociale qui donnera aux organismes de bienfaisance, à but non lucratif ou à vocation sociale un accès à une nouvelle source de financement, et qui les aidera à rejoindre des investisseurs non gouvernementaux.

  • Faire progresser l'équité salariale en s'assurant que les femmes et les hommes employés dans les secteurs sous réglementation fédérale reçoivent un salaire égal pour un travail de valeur égale.

 

L'Énoncé économique de l'automne annonce aussi que le gouvernement a l'intention de présenter trois mesures pour soutenir le journalisme canadien.

 

De plus, il fait le point sur l'économie du Canada :

  • L'économie canadienne est forte et en croissance. Le taux de croissance économique de 3 % affiché par le Canada en 2017 est le plus élevé parmi les pays du G7, et le Canada devrait demeurer l'une des économies qui croissent le plus rapidement cette année et l'année prochaine.

  • Il y a un plus grand nombre de bons emplois bien rémunérés pour les Canadiens. Au cours des trois dernières années, les Canadiens ont créé plus de 550 000 nouveaux emplois à temps plein, ce qui a ramené le taux de chômage à son niveau le plus faible en 40 ans.

  • Les salaires des Canadiens augmentent. La hausse salariale du travailleur canadien moyen surpasse l'inflation. Si les tendances actuelles se maintiennent, 2018 pourrait se révéler l'année de la plus forte hausse des salaires en près d'une décennie.

  • La confiance des consommateurs est élevée. Avec plus d'argent, plus d'emplois, des salaires en hausse et des impôts plus faibles, les Canadiens sont confiants quant à leur situation financière personnelle. On le constate dans les indicateurs du niveau de confiance des consommateurs, qui demeurent élevés par rapport aux données historiques.

  • Les bénéfices des entreprises sont plus élevés. La rentabilité après impôt des entreprises au Canada est élevée comparativement à la moyenne historique, ce qui s'ajoute aux autres conditions favorisant de nouveaux investissements, y compris pour la création de bons emplois bien rémunérés pour les Canadiens.

  • Le déficit fédéral devrait diminuer pour passer de 19,6 milliards de dollars en 2019-2020 à 11,4 milliards en 2023-2024, et le ratio de la dette fédérale au PIB (produit intérieur brut) devrait baisser de façon continue pour atteindre 28,5 % en 2023-2024.

 

Avec l'Énoncé économique de l'automne, le gouvernement continue de s'acquitter de son engagement à renforcer et faire croître la classe moyenne et à aider les gens qui travaillent fort pour en faire partie, tout en investissant d'une manière financièrement responsable qui favorisera la solidité et la croissance de l'économie, dès maintenant et à long terme.

 

Citation

« Partout au pays, la classe moyenne forte et en croissance stimule la croissance économique et crée de nouveaux emplois et de nouvelles possibilités de réussite pour les gens. L'Énoncé économique de l'automne de cette année vise avant tout à faire croître l'économie en investissant dans des emplois pour la classe moyenne, à favoriser la compétitivité des entreprises canadiennes, et à continuer d'obtenir de réels progrès pour la classe moyenne. À l'aide des nouvelles mesures contenues dans l'Énoncé, ainsi que du travail acharné et soutenu des Canadiens, le gouvernement bâtit une économie qui fonctionne pour tout le monde. »

- Bill Morneau, ministre des Finances

-/-/-/-/-/-/-/-